leral.net | S'informer en temps réel

Résilience face à la pandémie de la COVID-19: L’Etat du Sénégal toujours dans sa dynamique de relance économique

Abdoulaye Daouda Diallo, le Ministre des Finances et du Budget, dans son discours tenu hier à l(Assemblée nationale, a rappelé que la pandémie de la COVID-19, au-delà des pertes considérables en vies humaines, a produit un choc économique sans précédent au plan mondial, qui n’a épargné aucun pays. Ses effets ont été accentués par la vitesse de propagation de la maladie, qui a motivé la prise de mesures drastiques de confinement et de limitation des déplacements.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Juillet 2021 à 10:07 | | 0 commentaire(s)|

Résilience face à la pandémie de la COVID-19: L’Etat du Sénégal toujours dans sa dynamique de relance économique
Au plan intérieur, le confinement d’une partie de la force de travail a engendré une baisse inévitable de la production, débouchant sur des pertes d’emploi et de revenus et donc, sur un ralentissement de la consommation nationale, sans ignorer ses effets sur l’investissement.

« Face à une telle situation, le Gouvernement a initié des mesures vigoureuses pour contrer ces effets néfastes mais a également engagé une réflexion minutieuse et des actions hardies pour relancer la machine économique de notre pays.

Aussi, le Document de Programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2022-2024, cadre de référence pour l’élaboration de la loi de finances pour l’année 2022, s’inscrit-il tout naturellement dans la dynamique de cette relance économique. Il définit les orientations y afférentes et détermine le niveau global des recettes attendues et des dépenses projetées
», a-t-il assuré.

Déclinant les grandes lignes du DPBEP 2022-2024 qui vont alimenter le débat d’orientation, sa communication s’est articulée autour des quatre (04) grands axes à savoir l’évolution récente de l’économie mondiale et nationale, l’exécution budgétaire de l’année 2020, la situation d’exécution du budget de l’année en cours et enfin, les perspectives macro-budgétaires ainsi que les objectifs d’équilibre budgétaire et financier.

Sur le plan international, l’environnement économique et financier a été singulièrement marqué en 2020 par un bilan négatif, avec la propagation du Coronavirus dans le monde, car la pandémie de la Covid-19 s’est avérée être la plus grande crise majeure que l’économie mondiale ait connue depuis celle des années 1930. Cette crise sanitaire a eu de graves répercussions sur l’activité économique mondiale, laquelle s’est terminée en 2020 avec une contraction de 3,3%.

Sur le plan interne, l’économie nationale a été durement affectée en raison des mesures d’endiguement prises telles que la fermeture des frontières, la suspension des enseignements dans les écoles et universités, la limitation du transport interurbain et l’instauration d’un couvre-feu.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page