Restriction des visites de Khalifa Sall: "C'est de la séquestration, que tous ceux qui..." (Me Aïssata Tall Sall)


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mars 2017 à 14:15 | | 0 commentaire(s)|

Restriction des visites de Khalifa Sall:  "C'est de la séquestration, que tous ceux qui..." (Me Aïssata Tall Sall)

En prison depuis bientôt une semaine, Khalifa Sall a été autorisé à recevoir des visites. Certains de ses proches ont fait la queue ce matin à la Maison d'arrêt de Rebeuss pour pouvoir prendre de ses nouvelles.

Mais, le doyen des juges Samba Sall qui l'a inculpé et placé sous mandat de dépôt, ne lui a accordé que 20 personnes (sa famille biologique uniquement) et chaque lundi. Des restrictions qui fâchent des milliers de partisans du maire de Dakar qui espèrent le rencontrer.

"C'est de la séquestration", dénonce Me Aïssata Tall, il faut que le doyen juge lève cette mesure. Que tous ceux-là qui veulent le rencontrer puisse le faire parce que c'est le droit à eux et le droit que la loi confère à M. Khalifa Sall."

L'avocate qui lui a rendu visite un peu plutôt, dit avoir vu "un homme déterminé, prêt à se battre. Il s'est dit être victime d'une cabale politico-judiciaire".

"J'ai abordé avec lui toutes les question relatives à ce dossier. Ce qui s'est passé avec cette fameuse Caisse d'avance qui existe depuis la création de la mairie de Dakar", sert-elle à la Rfm. L'avocate et maire de Podor, se dit convaincue que son camarade est blanc comme neige. "Il m'a affirmé et nous allons le prouver qu'à aucun moment, il n'a utilisé à des fins personnelles, ou à des fins propres cet argent. C'est quoi le détournement de deniers public? C'est prendre l'argent public pour ses fins propres. De ce point de vue, je pense que Khalifa Sall porte des dénégations dures et sûres. Je vais rencontrer mes confrères pour porter toutes les contestations sérieuses dans cette affaire afin d'obtenir la liberté provisoire", a-t-il expliqué à la Rfm.