leral.net | S'informer en temps réel

Retour de parquet pour les 23 habitants de Diass: La gendarmerie fait décamper les lieux

Les 23 habitants de Diass qui ont été arrêtés par la gendarmerie lors des manifestations violentes à Diass (Mbour), attendent toujours d’être édifiés sur leur sort. Ils ont été déférés hier au parquet de Mbour. Mais leur face-à-face avec le procureur du Tribunal d’Instance de Mbour, n’a pas eu lieu.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Septembre 2021 à 10:36 | | 0 commentaire(s)|

Retour de parquet pour les 23 habitants de Diass: La gendarmerie fait décamper les lieux
D’après « L’As », finalement, ils ont bénéficié d’un retour de parquet. Parmi les personnes arrêtées, figurent deux femmes dont l’une serait en état de grossesse. Selon nos sources, dans la journée du mercredi, la femme enceinte a été évacuée au district sanitaire de Popenguine parce qu’elle souffrait

Ce litige foncier a dégénéré mercredi dernier malgré les tentatives d’apaiser la tension d’autant que les populations se disent prêtes à y laisser leur vie et préparent une deuxième manifestation pour aujourd’hui.

Pour éviter des affrontements ce vendredi, l’Apix a arrêté les travaux de terrassement du site litigieux. Et les gendarmes qui avaient campé dans le village depuis quelques jours, ont quitté les lieux.

Pour rappel, la commune de Diass dont plus de 75% de son assiette foncière sont occupés par les projets de l’Etat, veut que la zone litigieuse de 31 ha serve d’extension aux habitants du village de Sakhirate. Malgré les démarches menées par la municipalité dans le passé, l’Apix n’a pas donné une suite favorable à cette requête. Pourtant, cette assiette leur a été donnée par le Président Abdoulaye Wade, en 2007.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page