leral.net | S'informer en temps réel

Retrait des cartes d’identité au Maroc: Le consul Massamba Sarr annonce un taux de 40%


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Juillet 2017 à 18:22 | | 0 commentaire(s)|

Invité à faire l’état des lieux du processus électoral à une semaine du scrutin, le Consul Massamba Sarr a annoncé que la circonscription électorale du Maroc compte quasiment 9000 inscrits sur les listes électorales, répartis entre les différentes villes.

Le plus gros des inscrits se trouve à Casablanca, des personnes sont inscrites à Dakhla, Tanger, Oujda, Rabat, Fès, Marrakech pour ne citer les villes les plus connues”, a-t-il relevé, indiquant que la ville de Casablanca comptera le plus grand nombre de bureaux de votes avec 10.

“Il y en aura 2 à Rabat, 2 à Marrakech et deux autres à Agadir pour ne citer que ces grandes villes”, a-t-il dit, soulignant que le travail a été fait par consensus, en discutant et en coordonnant avec tous les états-majors politiques.

À l’en croire, pour la distribution des cartes, la ville de Casablanca a été la première servie puis celle de Rabat et ensuite, des commissions itinérantes ont été envoyées dans les villes lointaines comme Dakhla, et ont déjà fait Agadir, Marrakech, Laayoune, Oujda et Tanger au nord.

“A une semaine du scrutin, nous avons 35 à 40 pour cent de retrait des cartes d’électeurs”, a dit le Consul, attendant un rush le week-end et la semaine d’avant le scrutin. Ajoutant que les Sénégalais ne se décident qu’au dernier moment mais que toute la communauté consulaire est engagée pour la distribution des cartes, a ajouté le diplomate.

D’ailleurs, il a été trouvé avec ses collaborateurs dans des opérations de distribution à l’intérieur du bâtiment qui ressemblait plutôt à une véritable ruche en ce vendredi 21 juillet. En dépit du fait que la distribution a commencé à Casablanca, le diplomate indique que c’est dans la capitale économique marocaine qu’il rencontre le plus de problèmes.

Mais nous nous préparons à un rush le week-end”, a-t-il dit, relevant, au sujet de la campagne électorale, que “c’est plutôt des opérations de porte-à-porte, des campagnes de proximité qui sont privilégiées”.

Certains organisent des convois et vont souvent dans des marchés où s’affaire une très grande partie de notre communauté”, a-t-il relevé, rappelant que seules huit listes ont présenté des candidatures aux législatives du 30 juillet.

Le Maroc fait partie de l’entité Afrique du nord avec la Mauritanie, l’Algérie, la Tunisie, a ajouté le diplomate, rappelant que des listes ont présenté des titulaires et d’autres, des suppléants à partir du Royaume chérifien.

XALIMANEWS










Hebergeur d'image