leral.net | S'informer en temps réel

Réunion du Secrétariat exécutif des socialistes : La liste des exclus du Ps s’élargit et passe de 56 à 72

L’opération entamée par le Secrétariat exécutif du Parti socialiste s’agissant de l’exclusion des militants rebelles au sein du Parti de Senghor, est loin de connaître son épilogue. En effet, de 65, la liste des bannis du Ps a atteint le nombre de 72. Le Secrétariat exécutif dudit parti s’est réuni hier à leur permanence sise à Colobane et a prononcé l’exclusion de sept militants de l’Europe de l’Ouest. Le porte-parole du Ps, Abdoulaye Wilane a annoncé que leur remplacement sera opéré dans les jours à venir.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Janvier 2018 à 10:15 | | 0 commentaire(s)|

Apres les 65 militants exclus parmi lesquels, Khalifa Sall, Bamba Fall, Aïssata Tall Sall, et Barthélémy Dias, le Secrétariat exécutif du Parti socialiste en marge d’une réunion tenu ce 4 janvier, à la maison dudit parti, a encore exclu sept militants de l’Europe de L’Ouest. « Sur proposition et après étude des arguments fournis par nos ex-camarades Ndoro Sy, Birahim Camara, Ndèye Sattala Diop, Moussa Diémé, Mody Guèye Ba, Cherif Aidara et Malick Youm sont désormais exclus définitivement des rangs du Parti socialiste dans la section de l’Europe de l’Ouest », informe le porte-parole Abdoulaye Wilane.

Avant de justifier les motifs de l’exclusion des militants. « Ce n’est pas hier ou avant-hier que les fautes ont commencé. La plus grave, c’est l’agression dont on a été victime ici en mars 2015 et depuis lors, nous avons pris le temps pédagogique de persuasion, de dissuasion…. Mais ça n’a rien servi. Pis, certains ont entamé la vente des cartes et ont même produit un manifeste, alors qu’ils n’ont pas créé un parti ou un syndicat. Si on veut faire délibérément dans le faux et usage de faux ou l’escroquerie, on n’y peut rien », explique M. Wilane.

A l’en croire, le remplacement des anciens camarades sortis du parti et qui ne font plus partie de la famille socialiste sera entamé la semaine prochaine. Il a ajouté qu’ « ils peuvent continuer à s’en réclamer, à faire des bravades, mais nous sommes droit dans nos bottes », a conclu le maire de Kaffrine.




Cheikh Makhfou Diop Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos