leral.net | S'informer en temps réel

Révélation de Afrique Confidentiel, Khalifa Sall et l'histoire secrète de sa nationalité française

Le maire de Dakar élu en 2009 et réélu en 2014, était citoyen français jusqu'au 15 février 2016, date à laquelle il a renoncé à sa nationalité française. Khalifa Sall était détenteur d'une carte nationale d'identité française délivrée le 27 décembre 2005 et valable jusqu'au 29 décembre 2015.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Février 2017 à 17:06 | | 0 commentaire(s)|

Révélation de Afrique Confidentiel, Khalifa Sall et l'histoire secrète de sa nationalité française
Comment avait-il eu cette nationalité française? Etant né le 1er jour de l'an 1956 à Louga, donc avant l'indépendance du Sénégal; il est français de naissance. Ou a-t-il acquis cette nationalité à la suite de son mariage avec Gaelle Samb dont la mère est française? Autre question, pourquoi Khalifa Sall a-t-il conservé sa nationalité française aussi longtemps pour y renoncer, il y a tout juste un an? Le débat sur la nationalité de Karim Wade qui avait agité le landerneau politique sénégalais l'avait-il effarouché? C'est très probable mais il y a aussi l'ambition présidentielle certainement. Il aurait dû y penser mais la vérité crue est que Khalifa Sall n'a jamais envisagé une telle hypothèse jusqu'à récemment.

En l'absence de sondages, les rumeurs et murmures sur ses chances à l'élection présidentielle l'ont peut-être convaincu qu'il avait une carte à jouer. Surtout après ses victoires-surprises de 2009 et 2014 à la mairie de Dakar et les mairies d'arrondissement de la capitale sénégalaise. Pourtant la seule course éventuelle à la présidentielle ne semble pas être la motivation première de l'édile de Dakar pour se débarrasser de sa nationalité française. Il y a surtout l'affaire explosive du financement de sa campagne par l'ex-patron de l'athlétisme mondial Lamine Diack. Ce dernier est mis en examen en France et interdit de sortie du territoire. Khalifa Sall pourrait être convoqué pour être entendu en France. Cette possibilité éclabousserait le maire de Dakar et politiquement, cela lui causerait de très grands torts. Khalifa Sall a senti le danger et s'est donc débarrassé de sa nationalité française pour pour éviter d'être appréhendé dans un aéroport hexagonal ou européen même s'il voyage avec un passeport diplomatique sénégalais auquel il a droit en tant que maire et ancien ministre du Sénégal.

En effet, s'il avait encore la nationalité française, il pourrait être interpellé même s'il était en possession d'un passeport diplomatique car la nationalité française aurait prévalu et annihilerait une éventuelle immunité . Il pourrait toujours y avoir une exception mais il est plus rassurant de se prémunir.

source: libération



Cliquez-ici pour regarder plus de videos