leral.net | S'informer en temps réel

Riposte contre la COVID-19: Dakar et Thiès, les régions les plus « têtues » du Sénégal ?

Les régions de Dakar et de Thiès concentrent à elles seules, 90% des nouvelles contaminations. Sur les 19 000 cas positifs recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie, ces deux régions totalisent plus de 15 000 des cas, dont 13 000 à Dakar et 2200 cas à Thiès. D’où la nouvelle mesure prise par le chef de l’Etat Macky Sall, qui décrète l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu partiel, qui ne concerne que ces deux régions qui constituent les foyers de contamination.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Janvier 2021 à 15:13 | | 0 commentaire(s)|

Riposte contre la COVID-19: Dakar et Thiès, les régions les plus « têtues » du Sénégal ?
Ces deux régions constituent la casse-tête du moment pour les autorités. Mais il faut dire que c’est presque l’intégralité du pays qui est en « rouge ». Diouf Sarr se veut clair, « cette décision qui ne concerne que Dakar et Thiès, ne veut pas dire que les autres régions ne sont plus concernées par la riposte. La stratégie nationale doit être prise pour amener les autres qui se trouvent dans les régions, à respecter les gestes-barrières pour éviter que le virus s’y propage à une très grande vitesse ».

Déjà, et comme l’a annoncé le chef de l’Etat dans son discours, « tous les centres de traitement de l’épidémie (Cte) seront rouverts sur toute l’étendue du territoire national, avec une amplification vers d’autres nouveaux centres ».

Aussi, le ministre Diouf Sarr se désole de ce qu’il appelle « la promiscuité du diagnostic. Les malades arrivent à un stade très avancé de la maladie ». Un constat fait par le personnel de santé, qui explique le nombre important de cas graves en réanimation et le taux élevé de décès, par le fait que les gens ont peur de se rendre à l’hôpital.

Le chef du département de la Santé pense qu’il est temps de développer la communication appropriée pour que les populations comprennent la situation.

Par rapport à la riposte communautaire, le président de la République souhaite que la lutte au niveau de la communauté soit une appropriation, surtout des jeunes. Sur cette invite lancée à l’endroit des leaders d’opinion et des élus locaux, l’Etat du Sénégal compte mettre les mesures qui vont accompagner cette lutte dans cette nouvelle phase de l’épidémie.





Avec "Le Témoin"



Cliquez-ici pour regarder plus de videos