leral.net | S'informer en temps réel

Ronaldo stratosphérique, Savic dépassé, Griezmann-Gameiro absents

Le Real Madrid a réalisé une excellente opération lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions, ce mardi, avec une victoire contre le voisin de l’Atlético (3-0). Auteur d’un triplé, Cristiano Ronaldo a une nouvelle fois, été l’homme fort de cette rencontre. Tout l’inverse de la paire française Griezmann-Gameiro en face.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Mai 2017 à 22:56 | | 0 commentaire(s)|

Cristiano Ronaldo est une machine
103 buts marqués en Ligue des champions, soit plus que l’Atlético de Madrid dans toute son histoire. La statistique parle d’elle-même pour Cristiano Ronaldo, auteur de l’ouverture du score de la tête (10e) devant Savic, du doublé d’une volée imparable (73e), puis du triplé sur un excellent service de Lucas Vasquez (85e). Certes, l’international portugais n’a plus la même influence dans le jeu de son équipe, mais son efficacité clinique à la finition fait toujours de lui l’arme numéro 1 du Real dans les grands rendez-vous. Triplé contre le Bayern en quart, triplé contre l’Atlético en demie… Stratosphérique.


Ronaldo compte désormais plus de buts en Ligue des Champions (101) que l'Atlético de Madrid (100). Colossal.
Varane a assuré
Dans l’axe de la défense, Raphaël Varane a respiré la sérénité face au voisin de l’Atlético. Dans son duel franco-français avec la paire Griezmann-Gameiro, l’ancien défenseur de Lens s’est montré à la hauteur aux côtés de Sergio Ramos. Sa tête au quart d’heure de jeu, sur un corner de Kroos, a obligé Oblak à une belle parade.


Benzema en manque de réussite, mais décisif
Disponible et généreux, Karim Benzema aura simplement manqué de réussite à la finition dans ce derby. Bien placé pour suivre une frappe de Carvajal repoussée par Oblak (6e), le joueur formé à l’OL n’est pas parvenu à conclure de près. Son inspiration géniale avec un retourné acrobatique a ensuite filé juste au-dessus du but du gardien de l’Atlético (29e). A défaut de marquer, Benzema s’est donc mué en passeur décisif sur le deuxième but de Ronaldo en seconde période.

Savic dans le dur
Le maillon faible de la défense de l’Atlético sur ce match. Aux côtés de Godin dans l’axe, Savic a eu beaucoup de mal à se situer et à s’imposer. Bousculé par Benzema pendant une bonne partie de la rencontre, l’international monténégrin est battu au duel de la tête par Ronaldo sur le premier but. Il est également un peu court pour contrer la frappe du Portugais sur le deuxième.

Thierno Malick Ndiaye avec RMC



Cliquez-ici pour regarder plus de videos