leral.net | S'informer en temps réel

Sabotage de la candidature de Karim Wade: Pape Samba Mboup traité de "nouveau bras armé de Macky Sall"


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Janvier 2017 à 23:53 | | 0 commentaire(s)|

La Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) a traité Pape Samba Mboup de bras armé politique de Macky Sall qui a objectif de saboter la candidature de Karim Meissa Wade pour la présidentielle de 2019.
La Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) a traité Pape Samba Mboup de bras armé politique de Macky Sall qui a objectif de saboter la candidature de Karim Meissa Wade pour la présidentielle de 2019.
Après sa sortie contre la candidature de Karim Wade, la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) a jeté l’anathème sur Pape Samba Mboup qu’elle qualifie de bras armé politique de Macky Sall, tout en ayant comme dessein de saboter le PDS et de discréditer son candidat Karim Meissa Wade par le truchement de la diabolisation, de l’intoxication et de la désinformation.
 
« Après avoir vainement tenté d’instrumentaliser à outrance, la justice de notre pays à des fins de neutralisation et de musèlement de son principal opposant, en l’occurrence Karim Wade, le président Macky Sall a visiblement changé de fusil d’épaule. Désormais, la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) ne constitue plus, à elle seule, son bras armé politique : Pape Samba Mboup, accompagné de ses acolytes, en est un autre », a déclaré le SG adjoint chargé de la Communication de la FNCL, Eliasse Bassène.
 
«  L’ancien chef de cabinet du président Wade, est un personnage complexe, dont le profil psychologique devrait normalement susciter un immense intérêt chez les psychanalystes. Pape Samba Mboup appartient en réalité, à cette race d’hommes politiques, capables de vous poignarder le matin, à midi ils vous ressuscitent, et au soir de la même journée, ils se présentent devant vous pour demander la main de votre fille. Autant affirmer que son personnage cadre parfaitement avec la nature de la mission qu’il mène présentement à l’intérieur du PDS pour le compte de Macky Sall comme d’ailleurs l’a très bien fait savoir notre SGN, Me WADE dans sa lettre adressée au Comité Directeur : celle consistant à saboter le PDS et à discréditer son candidat Karim Meissa Wade par le truchement de la diabolisation, de l’intoxication et de la désinformation », a ajouté le membre du Comité directeur du PDS.
 
«  Pape Samba Mboup doit donc cesser son jeu de dupes malsain, son acharnement injuste et injustifié sur Karim Wade. S’il n’a pas réussi à sceller les retrouvailles politiques entre les présidents Abdoulaye Wade et Macky Sall, c’est parce que le PDS est plus que jamais déterminé, à bouter dehors le régime incompétent de Macky Sall, et à installer Karim Wade à la tête du pays. La candidature de Karim Wade ne souffrant d’aucune contestation, la priorité des libéraux, à l’heure actuelle, est de recomposer les bases du parti et bien entendu, de mobiliser l’ensemble du peuple sénégalais pour porter Karim Wade au pouvoir en 2019. Toute autre démarche politique qui ne participe pas à la réalisation de cette ambition politique, représente à nos yeux, une diversion de mauvais goût », a conclu la voix de la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL).
 
 Dans la livraison du journal l’AS de ce mardi 17 janvier, Pape Samba Mboup avait déclaré :  « Karim Wade est le candidat du PDS, mais, tout le monde sait qu’il ne pourra pas se présenter en 2019. Il faut dire la vérité. La justice ne le lui permet pas de se présenter en 2019, peut-être qu’il pourra le faire après. Je crois savoir qu’il n’est même pas libre de ses mouvements. Je ne suis pas idiot, j’ai fait des recoupements, j’ai interrogé les gens et j’observe la situation politique. Je ne serai pas étonné qu’on me dise que Karim Wade est en résidence surveillée. Il est au Qatar, il ne peut aller nulle part ». Affaire à suivre…
 
Massène DIOP Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos