leral.net | S'informer en temps réel

Saccage du Lycée de Yoff par des élèves : Ce qu’en pense l’artiste Baba Hamdy

Si tout le monde est choqué par les actes de vandalisme causés par des élèves du Lycée Ousmane Sembène de Yoff, tel n’est pas le cas de l’artiste Baba Hamdy Diawara, qui tient tout le monde responsable de l’attitude de ces élèves.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Juillet 2022 à 11:00 | | 0 commentaire(s)|

Des élèves en classe de 4e du lycée Ousmane Sembène de Yoff, fêtant le week-end dernier la fin de l’année scolaire, ont vandalisé leur salle de classe. Des actes d’indiscipline dénoncés par tout le monde. Le chanteur, arrangeur et producteur, Baba Hamdy a fait une sortie pour se prononcer sur ce genre d'affaires qui, depuis l’année dernière, commencent à devenir récurrents au Sénégal. Et selon lui, «tout le monde est responsable ».

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux et via sa chaîne YouTube, l’artiste indexe tout le monde : «J’ai fait cette vidéo pour tirer sur la sonnette d’alarme, non pas pour dire que je suis choqué ou surpris. Je dirai que nous sommes tous responsables en commençant par moi, les parents, les gouvernants, l’opposition».

Selon lui, les enfants ne font que copier d’autant plus qu’on les a habitués à une agressivité qu’ils voient tous les jours. «Sur nos plateaux de télévisions, parfois ce sont des discours houleux, violents à la limite. À force de regarder cela, ces enfants pensent que c’est dans l’ordre normal des choses. Les enfants ne reprennent que les images qu’ils voient. Dans un pays où les opposants et le gouvernement utilisent des propos choquants et personne ne dit rien, les enfants pensent que c’est cela la règle », a déclaré Baba Hamdy.

Avant d’ajouter : «le mal est très profond. On ne doit pas indexer les enfants. Ils ne sont que des victimes de la situation, parce qu’ils voient des personnes qui font un concert de casseroles, d’autres quand ils manifestent, ils brûlent des pneus, d’autres se battent avec des policiers. Les enfants pensent que c’est très normal de défier leurs professeurs».








Bes Bi


Leral Titre de votre page