leral.net | S'informer en temps réel

Sadio Mané raconté par ceux qui l’ont côtoyé au FC Metz

Candidat sérieux pour le Ballon d’Or, qui sera décerné ce lundi, Sadio Mané en a fait du chemin depuis ses débuts en pro avec le FC Metz, en 2012. Témoins de son envol, Pierre Bouby, Patrick Hesse, Thierry Steimetz et Grégory Proment parlent du jeune Sénégalais qu’ils ont découvert en Lorraine.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Décembre 2019 à 12:27 | | 0 commentaire(s)|

Sadio Mané raconté par ceux qui l’ont côtoyé au FC Metz
Pierre Bouby, milieu du FC Metz en 2011-2012 : « C’était un tueur à gages »

« Je retiendrais d’abord la grosse personnalité du petit. Il était très timide, très introverti, mais j’ai tout de suite senti qu’il n’avait pas de temps à perdre et qu’il n’était pas là pour faire de sentiments. Avec un ballon, c’était un tueur à gages, il avait cette facilité à éliminer les gens ! Après, c’était complètement brut à l’époque. Parfois, il ne défendait pas parce qu’il n’y pensait pas forcément, alors qu’il pouvait être capable de faire des courses de 30 mètres pour revenir sur un joueur.

Pour être honnête, je ne pensais pas qu’il atteindrait ce niveau-là. C’est bluffant. Moi, je milite pour qu’il obtienne le Ballon d’Or parce qu’il a atteint un niveau hors normes. Il est dans le top 5 mondial aujourd’hui. C’est grâce à de très bons choix de clubs pour sa progression. Il a avalé chaque étape. J’en suis très content pour lui. »

Sadio Mané raconté par ceux qui l’ont côtoyé au FC Metz
Patrick Hesse, entraîneur adjoint en 2011-2012 : « Tout a été très vite »

« Il a effectué son premier entraînement avec le groupe pro le 6 décembre 2011. Jusqu’à la trêve de Noël, il a pris part à six séances avec nous. Et dès le 14 janvier 2012, il jouait son premier match. Tout a été très vite. Au final, il a été titulaire à douze reprises en Ligue 2. Beaucoup de monde a tendance à l’oublier, mais c’est Dominique (Bijotat) qui le lance et lui fait ensuite confiance. Il n’avait que 19 ans et il venait de se faire opérer d’une pubalgie… Il a toujours fait preuve d’humilité. C’est un joueur qui bosse beaucoup, qui est à l’écoute et qui veut progresser.

Ce qui m’a tout de suite impressionné, c’est le premier contact avec le ballon. Il met énormément de vitesse dans son geste… S’il était très fort techniquement, à l’époque, il n’était pas forcément très efficace. C’est venu avec le temps. Et cette transformation est vraiment terrible ! En plus, quand tu vois le travail qu’il fait par ailleurs… Ce n’est pas le genre de mec qui reste devant à attendre les ballons. Il aime le jeu et il aime travailler.

Pour le Ballon d’Or, je suis déjà heureux d’y retrouver deux ex-Messins : Kalidou (Koulibaly) et Sadio. Ce dernier a clairement son mot à dire. J’espère simplement que sa discrétion ne jouera pas en sa défaveur. »

Sadio Mané raconté par ceux qui l’ont côtoyé au FC Metz
Thierry Steimetz, milieu du FC Metz en 2011-2012 : « Un truc en plus »

« Je me suis entraîné six mois avec lui (en 2012)… et il ne m’a pas fallu six mois pour me rendre compte de son talent. Je trouve que c’est à l’entraînement qu’on voit le niveau réel d’un joueur. Avec lui, au bout d’une semaine, tu voyais qu’il avait un truc en plus. Sur deux mètres, il pouvait te mettre dix mètres !

Peu de joueurs m’ont impressionné comme lui. Les deux seuls qui m’ont impressionné sont Sadio Mané et Saïd Idazza, que j’ai côtoyé à Dudelange et Amnéville. L’un a eu une carrière à la mesure de son talent, pas l’autre, à cause des blessures. Sinon, Kalidou Koulibaly aussi m’a impressionné, mais je retiens Sadio et Saïd pour leur talent offensif.

Je pense qu’il mérite le Ballon d’Or. Après, peut-être que c’est devenu une récompense commerciale. Mais sur le plan du terrain, il le mériterait, par rapport à son parcours, sa saison accomplie. Sur l’année civile, il a été extraordinaire. Il a été là tous les week-end ! »

Sadio Mané raconté par ceux qui l’ont côtoyé au FC Metz
Grégory Proment, capitaine du FC Metz en 2012-2013 : « Il m’a marqué »

« Je l’ai très peu côtoyé car (en août 2012) il venait à peine de rentrer des Jeux Olympiques. Mais il m’a marqué. Dès son premier match, ce qu’il fait est incroyable : sur son premier ballon, il le prend, fait un petit pont et accélère… On a tout de suite vu qu’il avait d’incroyables qualités. Je ne suis absolument pas étonné de le voir réussir une telle carrière. Pour le Ballon d’Or, il y a de sacrés phénomènes avec lui… Mais Sadio a quand même remporté la Ligue des Champions et participé à la finale de la CAN. Ce n’est pas rien ! Le problème, c’est peut-être son nom, sa discrétion par rapport à des Messi ou Ronaldo. Mais si on s’arrête uniquement à son potentiel, il est un prétendant très sérieux. Je l’espère, en tout cas… »








Sadio Mané raconté par ceux qui l’ont côtoyé au FC Metz
Source: Republicain-lorrain



Cliquez-ici pour regarder plus de videos