leral.net | S'informer en temps réel

Sall air de mise en garde - Macky au Dg d’Air Sénégal : «La ponctualité des vols et la qualité du service doivent être de mise»

Macky Sall est sensible à la grogne de certains clients de la Compagnie nationale Air Sénégal, qui se plaignent de la qualité de service du transporteur sénégalais. «Le respect des règles de performance du transport aérien, que sont la sécurité, la sûreté, la rigueur dans l’organisation, la ponctualité des vols, la qualité du service et la communication, doivent rester de mise dans votre action au quotidien», a rappelé Macky Sall au Directeur général de Air Sénégal Sa hier, en marge de la réception du nouvel appareil A220-300 de la compagnie aérienne nationale.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Décembre 2021 à 16:06 | | 0 commentaire(s)|

Retard sur les vols, manque d’informations, perte de bagages… En cette période de crise sanitaire aux conséquences économiques désastreuses, Air Sénégal Sa fait face à une situation compliquée, telle que son image en a pris un coup sur internet.

Cette grogne ne laisse pas le chef de l’Etat indifférent. Macky Sall, qui a toujours «confiance» en la direction de la société qui n’a que 3 années d’existence, reconnaît qu’il «est autant difficile de conquérir une clientèle que de la fidéliser». Car, «le transport aérien est exigeant, la concurrence y est rude et ne laisse aucune marge d’erreur ou de négligence». Pour autant, Macky Sall estime que «le respect des règles de performance du transport aérien que sont la sécurité, la sûreté, la rigueur dans l’organisation, la ponctualité des vols et la qualité du service et la communication, doivent rester de mise dans votre action au quotidien». Et ce, malgré le fait que : «Air Sénégal affiche de belles performances, en transportant en moyenne plus de 2000 passagers par jour

D'aprés "Le Quotidien", le président de la Républi­que a tenu ces propos hier, lors de la cérémonie de la cérémonie de réception de l’avion Airbus A220-300. Baptisé Niokolokoba, cet avion présente plusieurs avantages, notamment un aménagement intérieur commode, une consommation sobre en carburant et en besoins de maintenance et surtout, «la possibilité d’effectuer à la fois des vols courts et longs courriers, donnant à la compagnie une flexibilité opérationnelle adaptée aux besoins du marché», s’est félicité Macky Sall. Premier appareil d’un programme qui vise à doter Air Sénégal Sa, de 8 avions de ce genre, Nioko­lokoba est en leasing pour 12 ans.

Le Sénégal va former des pilotes

La cérémonie de réception de Niokolokoba a enregistré le lancement officiel du programme de formation de pilotes cadets et des techniciens en maintenance aéronautique de l’Académie de formation d’Air Sénégal, en partenariat avec l’Armée de l’air et Aibd Sa. Ils sont ainsi 20 pilotes et 30 techniciens, tous sénégalais, triés sur 5 mille postulants venant des universités et lycée d’excellence du pays, qui vont se former aux métiers de l’aviation. «Vous aussi, vous avez tout le potentiel pour assurer les tâches si délicates de l’aviation civile», leur a-t-il lancé, tout en les comparant aux Sénégalais employés de la Seter.

Dans ce même ordre d’idées, Macky Sall a annoncé : «Nous procéderons à la réception de l’aéroport de Saint-Louis, en­tièrement reconstruit et modernisé, en attendant ceux de Ourossogui-Matam, Ziguin­chor, Tambacounda et Kédou­gou ».

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page