leral.net | S'informer en temps réel

Sans eau, un calvaire qui dure depuis 4 ans: Diobass réclame le départ d’Aquatech

Des populations de Diobass dans la région de Thiès, continuent de souffrir à cause d’un manque d’eau qui sévit depuis 4 ans. Dans une déclaration, elles n’ont pas manqué de dénoncer l’attitude des autorités face à cette situation. Elles ont mis en place une plateforme dénommée « «Sentinelles du Jobass», pour déclencher le combat et obtenir gain de cause. Elles réclament toutes, le départ de la société Aquatech.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Mai 2021 à 09:49 | | 0 commentaire(s)|

Sans eau, un calvaire qui dure depuis 4 ans: Diobass réclame le départ d’Aquatech
D’emblée, les populations ont reçu des explications sur les problèmes que rencontrent les populations, du fait que les forages locaux au Diobass sont aujourd’hui confrontés à de sérieux problèmes de logistique mais surtout, de baisse drastique de la nappe. Ainsi, ils sont tous condamnés à mourir en raison de la puissance en termes de pompage que génèrent deux pôles importants d’ouvrages hydrauliques implantés dans le Diobaas.

« Il s’agit de la Plateforme du PEAMU entre Diass Palam et Palam Thioyane, qui polarise 09 forages de grande envergure et celle du Notto-Ndiosmone-Palmarin sur le champ captant de Tassette, avec 06 forages », explique Awa Tine, une des responsables du Collectif.

Pour elle, le secteur de Hanène pourrait être rattaché à Notto-Diosmone-Palmarin, à partir de la conduite de la SEOH qui est passé par Mboufoudj, Keur Mory Fall, Ngombel et dont le tuyau est arrivé au forage de Hanène depuis 2015. «Il est donc de la responsabilité de l’OFOR de créer les conditions pouvant permettre une entente entre Aquatech et SEOH, à propos de l’approvisionnement correct en eau des populations du secteur de Hanène.»

Des populations très déterminées et qui comptent faire face par tous les moyens. Selon Pape Modou Thiandoum, le porte-parole du jour, la souffrance de la zone de Hanène, raccordé aujourd’hui à Keur Madaro, est grandement liée au manque d’initiatives, aux énormes défaillances de la société Aquatech.

« Ce sont ces arnaqueurs, qui font entièrement fi des fondamentaux liés à leur contrat d’affermage puisque préoccupés seulement à amasser des capitaux sur la misère des populations. Avant Aquatech, la gestion de l’eau n’a jamais été un problème à Hanène et environs. A l’en croire, l’avènement de la privatisation qui découle de l’entière responsabilité de l’Etat du Sénégal, n’est rien d’autre qu’une arnaque organisée.

Un manque total de respect à l’endroit des populations des zones dites rurales. Voilà pourquoi nous exigeons qu’Aquatech dégage de la gestion de nos forages et pour ce faire, nous devons rester debout et être prêts à tout
», ajoute-t-il.

Ruminant leur colère, les populations ont mis en garde l’Etat du Sénégal. Selon Pape Modou Thiandoum, rien n’empêche les autorités en charge de la question, de trouver les formules idoines pour y parvenir.

« Les populations du Diobass, citoyens à part entière sont entièrement laissées à part. Il nous faut donc nous battre pour rétablir cette injustice, il faut nous battre pour prouver que la seule souveraineté qui existe, est l’apanage du peuple. Cette ultime alerte par laquelle nous interpellons de nouveau l’Etat du Sénégal, à travers ses services compétents, nous mènera directement à la prochaine mobilisation dans l’horizon du mois de juin et rien n’est à écarter pour libérer le Diobass du joug du mépris et de celui du manque de respect. Nous sommes prêts à tout et garantissons que le problème de Dakar, jamais, ne connaîtra un épilogue si la préoccupation des Diobassois reste entière », martèle-t-il.







Rewmi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page