Leral.net - S'informer en temps réel

Santé de la Reproduction : 10% des filles âgées de 15 à 24 ans, ont connu un rapport sexuel

Rédigé par leral.net le Mardi 9 Juillet 2019 à 14:05 | | 0 commentaire(s)|

Les rapports sexuels précoces, mariages précoces, les maternités d’enfants précoces, l’exposition aux IST et les abus et violences sexuels, compromettent l’avenir des adolescentes au Sénégal.

Estimées à près de 2,3 millions soit 15,7% de la population sénégalaise, les adolescentes et les jeunes filles de 15-24 ans constituent une couche vulnérable de la population dont la santé reste compromise par des comportements à risque. La représentante de l’UNFPA, Cécile Compaoré Zoungrana, s’appuyant sur le rapport des enquêtes démographiques et de santé (EDS), liste les facteurs compromettants, rapporte L’As. « Les rapports sexuels précoces (10%), mariages précoces (23,2%), les maternités d’enfants précoces (16%), l’exposition aux IST( 13,2%) et les abus et violences sexuels », souligne-t-elle.

Elle s’exprimait lors de la journée de leçon inaugurale des jeunes filles leaders axée sur la santé de la reproduction et dividende démographique, organisée par le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA).


Titre de votre page