leral.net | S'informer en temps réel

Santé

Si le Moringa est incroyablement bénéfique pour la santé, c’est aussi grâce à ses différentes formes de consommation. Que vous connaissiez la poudre de Moringa, ou encore les gélules, les graines apportent encore un lot de vertus ultra bénéfiques et différentes pour votre santé.


Les incroyables bienfaits des graines de moringa
Toujours à la recherche de moyens naturels pour maintenir ou augmenter nos niveaux d’énergie, ou nous assurer que nous restons en bonne santé, les graines de Moringa apparaissent comme un allé de choix dans un monde ou pollution, mauvaise alimentation, stress, et autres côtés néfastes de notre monde moderne nous accompagnent au quotidien.

Régulation du taux de sucre et lutte contre le diabète

Les graines de Moringa contiennent des composés tels que les isothiocyanates, qui aident à réguler le taux de sucre dans le sang. Par conséquent, les graines peuvent aider à gérer le diabète, de la lutte contre les symptômes à la prévention de la maladie.

Cholestérol

Tout comme leur capacité à réguler le taux de sucre, les graines de Moringa sont efficaces dans la lutte contre le mauvais cholestérol.

Augmentation de l’énergie

Les graines sont indéniablement l’aliment naturel le plus efficace pour retrouver l’énergie. Par exemple, à quantité égale, la proportion de fer dans les graines est 3 fois supérieure à celle des épinards. Le fer est essentiel pour que votre corps transporte suffisamment d’oxygène vers les tissus, les organes et les muscles.

Haute valeur nutritionnelle

Zinc, vitamines A, B, et C, une teneur élevée en fer et en protéines, les graines sont une des ressources les plus précieuses dans la lutte contre l’anémie et la malnutrition. Extrêmement riches en fibres et ne contenant aucun cholestérol, elles sont très bénéfiques pour un régime alimentaire sain.

Des propriétés anti-inflammatoires et antibiotiques.

Les graines de Moringa ont des propriétés anti-inflammatoires et antibiotiques. Pour cette raison, elles constituent un bon traitement pour diverses maladies, comme celles sexuellement transmissibles, la goutte, les rhumatismes ou l’arthrite.

Les graines de Moringa contiennent de la pterygospermine, un antibiotique qui combat et traite les infections fongiques rapidement et efficacement sans effets secondaires sur le patient.

Comment Consommer les graines de Moringa ?

Consommer des graines de Moringa est extrêmement simple. Il vous suffit de décortiquer la graine, en la croquant ou en exerçant une certaine pression avec vos doigts. Une fois pelée, croquez simplement la graine et avalez la. Vous pouvez accompagner la prise de la graine avec un verre d’eau ou autre boisson de votre choix afin de facilité l’avalement.

Nous recommandons de prendre 3 à 10 graines de Moringa par jour, en commençant par une graine la première semaine, puis d’augmenter de une graine de plus par jour chaque nouvelle semaine, jusqu’à ce que vous vous sentiez satisfaits des résultats.

Les graines doivent être prises après les repas (petit déjeuner, déjeuner ou diner). Nous vous recommandons d’en manger une à la fois (espacez d’au moins une heure chaque prise de graine).

Enfin, les femmes enceintes ne doivent pas en consommer.

Florence Bayala
Quelles sont les causes de la faiblesse sexuelle avec l'âge ?
Pascal, 60 ans

"Qu'est-ce qui cause la faiblesse sexuelle quand on prend de l'âge ? Que faire pour y remédier ?"


LA REPONSE DE L'EXPERT

Il n'existe pas de faiblesse sexuelle avec l'âge. Quand on est en bonne santé, la sexualité fonctionne toute la vie. Donc le problème avec l'âge, ce sont les problèmes de santé qui apparaissent. Les difficultés sexuelles sont liées aux maladies en fait.

Sinon, chez un homme, l'érection change avec l'âge, même sans maladie. Elle devient plus lente à survenir, moins complète. Et la période réfractaire augmente : il faut plus de temps pour obtenir une deuxième érection.

Mis à part ces changements naturels, l'érection, le plaisir, le désir fonctionnent normalement, même chez un homme âgé...







Catherine Solano : Médecin généraliste

Une Française de 34 ans, qui ne parvenait pas à être enceinte après un traitement contre le cancer du sein, a donné naissance à un enfant grâce à une technique inédite, une première mondiale dans le contexte du cancer. Le professeur Michaël Grynberg, à l'origine de la prouesse, répond à LCI.


Guérie d'un cancer du sein, elle donne naissance grâce à une nouvelle technique
Atteinte d’un cancer du sein il y a quelques années, une Française de 34 ans vient de donner naissance grâce à une nouvelle technique. Soignée par chimiothérapie, elle avait été déclarée guérie de son cancer après cinq ans sans rechute. Mais elle ne parvenait pas à concevoir un bébé depuis son rétablissement. En juillet dernier, grâce à la congélation de ses ovaires, elle a finalement réussi à mettre au monde un petit garçon en bonne santé.

À l’origine de cette prouesse, le professeur Michaël Grynberg, directeur du département de médecine de la reproduction à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart (Hauts-de-Seine), où a eu lieu cette opération qu'il qualifie de "première mondiale". Il nous éclaire sur le procédé.

En quoi consiste la technique utilisée ?

Elle consiste à prélever des ovules, non pas après une stimulation ovarienne comme d’habitude, mais directement à partir des ovaires, sans aucune administration d’hormones. Habituellement, le rôle des hormones est de faire mûrir les ovules dans leur environnement naturel (l’ovaire) avant que ces derniers ne soient collectés. Cette fois, nous avons récupéré les ovules dans l'ovaire avant qu'ils ne mûrissent. Puis nous avons effectué tout le processus de maturation final au laboratoire.

En quoi est-ce une "première mondiale" ?

Cette technique existait déjà à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Ce qui est nouveau, c’est la congélation de ces ovocytes maturés au laboratoire. Auparavant, ils n’avaient jamais vraiment fait la démonstration de leur capacité à pouvoir être congelés, puis à donner lieu à une grossesse. C’est en cela que c’est vraiment nouveau. Dans le cadre d'une femme victime par le passé d'un cancer du sein, il est certain que c’est la première grossesse. Cela montre que la technique est intéressante dans les cas où nous ne pouvons pas stimuler les patientes.

Pourquoi les femmes peuvent-elles connaître des difficultés à concevoir après un cancer du sein ?

Le cancer ne rend pas stérile à proprement parler. Ce sont plutôt les traitements, comme la chimiothérapie. Il faut rappeler que la femme effectue sa vie reproductive à partir d’un stock prédéfini d’ovules à la naissance, stock contenu dans les ovaires. Mais la chimiothérapie le détruit. Pour schématiser, les ovaires d’une femme qui subit une chimiothérapie vont brutalement vieillir d’une dizaine d’années, en termes de quantité.

Il existe également une problématique qualitative. Comme les ovules ne se régénèrent pas, ils sont forcément imprégnés par la chimiothérapie. Ils sont donc de moins bonne qualité. Cela cause une baisse des chances de grossesse et une hausse des risques de fausses couches. Enfin, ce qui rend aussi les femmes infertiles dans cette situation, c’est le temps durant lequel elles ne peuvent pas être enceintes (5 ans). Et chez les femmes, malheureusement, le temps est un facteur d’infertilité.

Est-ce possible d’envisager que d’autres femmes puissent profiter de cette technique ?

Oui. D’autres femmes qui en ont profité sont d’ailleurs actuellement enceintes. A priori, nous sommes donc en train de valider le fait que la technique fonctionne. Mais bien entendu, elle ne marchera pas à chaque fois. Malheureusement, cela reste en effet de la médecine de la reproduction avec des taux d’échecs encore trop importants. Mais cela permet de donner de l’espoir aux femmes touchées par un cancer du sein, qui ne pouvaient jusque-là pas recevoir d’hormones et qui veulent préserver leur fertilité.

Votre médecin vient de diagnostiquer un taux de cholestérol un peu trop haut ? Vous pourriez le faire baisser en mangeant deux pommes par jour pendant les 8 semaines qui viennent.


Trop de cholestérol ? Passez à deux pommes par jour
On connaît le dicton qui dit qu'une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours, mais pour faire baisser son taux de cholestérol et réduire le risque de maladie cardiovasculaire, c'est deux pommes par jour qu'il faudrait manger.

Une nouvelle étude de l'Université de Reading, en Grande-Bretagne, vient en effet de montrerque les personnes souffrant d'une légère hypercholestérolémie pouvait faire baisser leur taux de cholestérol de 4 % en mangeant deux pommes chaque jour pendant au moins 8 semaines. Cette étude, publiée dans American Journal of Clinical Nutrition, a été menée auprès de 40 patients âgés de 20 à 69 ans.

Pour cette étude, les scientifiques ont porté leur choix sur des Reinettes duCanada, une variété de pommes particulièrement riche en polyphénols, mais les chercheurs pensent que des effets pourraient également être observés avec d'autres variétés. Certains patients ont mangé deux pommes et d'autres ont bu du jus de pommes fabriqué avec les mêmes fruits. Mais la réduction du taux de LDL, le "mauvais" cholestérol a uniquement été enregistré chez les croqueurs de pommes.



Source: Autre Presse

Avoir 10 partenaires sexuels ou plus serait lié à un risque accru de cancer, selon une étude britannique. Un risque plus important encore chez les femmes que chez les hommes.


Sexe: Plus de 10 partenaires augmente le risque de cancer
Selon une étude des chercheurs de l'Université Ruskin en Grande-Bretagne, les hommes ayant déclaré avoir eu 10 partenaires sexuels ou plus au cours de leur vie sont 69% plus susceptibles d'avoir un diagnostic de cancer, tandis que les femmes ayant 10 partenaires ou plus sont 91% plus susceptibles de développer un cancer.

Sexe oral : les hommes plus à risque de cancers que les femmes

Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les données de santé de 2537 hommes et 3185 femmes de 50 ans et plus. Parmi les participants, environ 28,5 % des hommes ont déclaré avoir eu 0 ou 1 partenaire sexuel à ce jour, 29 % 2 à 4, 20 % 5 à 9 et 22 % ont déclaré 10 partenaires ou plus. Pour les femmes, un peu moins de 41 % ont déclaré 0 ou 1 partenaire sexuel, 35,5 % 2 à 4, moins de 16 % 5 à 9 partenaires et un peu moins de 8 % ont déclaré 10 partenaires ou plus. "Ceux qui ont déclaré le plus grand nombre de partenaires sexuels étaient également plus susceptibles de fumer et de boire fréquemment", soulignent les chercheurs.

Il s'agit d'une étude observationnelle et les scientifiques n'en tirent pas de conclusion sur le lien de cause à effet. Mais ils suggèrent que se renseigner sur le nombre de partenaires sexuels pourrait compléter les programmes de dépistage du cancer existants et aiderait les médecins à identifier les personnes à risque.





Source : topsante.com

Les mycoses plantaires sont des maladies qui nécessitent d’être traitées car il n’y a pas de guérison spontanée et un très fort risque de contamination des proches et de l’environnement existe quand une mycose est présente.


Comment soigner le pied d'athlète et le prévenir ?
Le pied d'athlète est une infection provoquée par des champignons dermatophytes ou des levures qui aiment les environnements chauds et humides. Pour cette raison, les lieux humides (vestiaires sportifs, piscines, hammams...) sont des environnements propices à leur développement, tout comme les chaussures serrées ou en plastique qui empêchent l'évacuation de la sueur.

Les premiers signes débutent le plus souvent entre le 3e et 4e orteil ou entre le 4e et 5e. Il apparaît une rougeur, avec souvent des démangeaisons importantes voire des brûlures. L'évolution peut se faire vers l'apparition d'une fissure, qui peut être douloureuse, des petites cloques (vésicules) peuvent être visibles.

Remède naturel simple

Le bain d’eau salée

L’eau salée est un environnement hostile pour les mycoses, car le sel empêche la prolifération des champignons. Tremper chaque jour ses pieds dans l’eau salée (environ 1 cuillère à soupe de gros sel par litre d’eau) aidera à combattre cette infection.

Bain de pieds à l'argile verte

Un bain d’eau argileuse ou des emplâtres d’argile verte peuvent soigner et soulager l’infection entre les doigts de pieds. Versez 2 cuillerées à soupe d'argile verte dans un verre d’eau. Remuez puis versez dans l'eau du bain de pieds.

Ce bain est idéal pour calmer les démangeaisons.

Des préliminaires inexistants ou trop présents, frustrations, ébats ennuyeux, routine installée et perte de désir, ce n'est pas toujours évident de dire à son partenaire que ça ne va plus au lit. Pourtant, la communication est essentielle au sein d'un couple et en parler, c'est la clé. Voici dix conseils pour retrouver une bonne entente sexuelle.


Dix conseils pour booster votre vie sexuelle
1. Se connaître soi-même pour savoir ce qu'on aime

Beaucoup de personnes ne connaissent pas leur corps. Si vous ne connaissez pas votre anatomie, vous ne saurez pas déceler ce que vous aimez. Vous ne pourrez pas vous laisser aller si vous n'avez pas conscience de ce que vous donnez à l'autre. Il est donc important de vous connaître vous-même pour connaître vos envies. Faites une liste des choses que vous aimez ou n'aimez pas, ce que vous aimeriez ou n'aimeriez pas faire ainsi que de vos fantasmes et désirs les plus secrets. Partagez-la ensuite avec votre partenaire afin de savoir mutuellement ce qui vous plaît.

2. Révéler ses désirs et écouter ceux de l'autre

N'ayez aucun tabou sur vos désirs sexuels. Pour qu'une relation fonctionne, il est important de mettre le doigt sur ce qui plaît le plus ou le moins à chacun afin de vous focaliser sur ce que vous aimez et améliorer ce qu'il se passe moins bien sexuellement parlant. La communication sur les désirs de chacun est importante et améliore la confiance au sein d'un couple.

3. Casser la routine

Quand la routine s'installe, le manque de pep's dans la relation mène souvent à une baisse de libido. Pour y remédier, essayez de changer quelques petits détails de votre quotidien. Faire l'amour dans des endroits insolites plutôt que dans un lit, utiliser des objets, tenter des jeux sexuels ou troquer votre pyjama habituel contre de la lingerie sexy sont des moyens simples et efficaces de rompre la monotonie et d'apporter un peu de piment dans votre vie amoureuse. Tenter de nouvelles choses pourrait raviver la flamme au sein de votre couple.
Comment rester en bonne santé quand on est ébéniste, fumeur ou femme enceinte ?
Posez cette question à certaines personnes de savoir comment elles font pour rester en bonne santé et vous obtiendrez des réponses nombreuses et variées. Certains d'entre elles citeront la chance ou les antécédents familiaux, mais la plupart mentionneront leur mode de vie : le fait qu’elles fument ou non, la quantité de nourriture et d'alcool qu’elles consomment ainsi que leur niveau d'activité physique, et peut-être même leur capacité à gérer leur stress. Il ne fait aucun doute que le mode de vie personnel affecte la santé de manière tout à fait directe. Cependant, le concept de santé est en règle générale considéré comme étant bien plus complexe.

Le Dr KIMBALLY-KAKY Éric, Cardiologue au CHU de Brazzaville, met en garde sur certaines pratiques qui nuiraient gravement à notre état de santé.

1- Si vous êtes fumeurs, attention!

Pour toutes les personnes qui adorent la cigarette et ne peuvent pas s'en passer : il est strictement interdit de fumer avant de faire un exercice physique intense (sport, port de charges lourdes, faire l'amour ...etc.) au risque d'avoir des complications très graves telles qu'un arrêt cardiaque ...etc.

Strictement interdit !!!

2- Ebénistes, prenez soin de votre santé

Il est strictement recommandé à tous les menuisiers et ébénistes d'utiliser un masque de protection qui va couvrir le nez et la bouche, de porter des gants et des chaussures de sécurité pendant qu'ils travaillent dans leurs ateliers.
L'ail: Un remède naturel pour vite soulager le rhume et la grippe
Nez qui coule ou nez bouché... Vous souffrez de rhume? Voici une solution efficace et simple pour vite aller mieux.
Pour pouvoir soulager les symptômes du rhume, vous allez devoir en supporter l'odeur.
L’ail est un fortifiant naturel et constitue un remède efficace contre le rhume et les symptômes de la grippe. Il contient des antioxydants ce qui lui confère des vertus antiseptiques, antivirales et antibactériennes. Cet antibiotique naturel permet de traiter les infections des voies respiratoires.

Comment ça marche ?

- Vous pouvez manger de l'ail frais cru simplement.
- Vous pouvez aussi l’ajouter dans de l'eau et du miel ou du jus d’orange.
- Prenez deux gousses d’ail, écrasez-les et faites-les bouillir dans du lait ou dans un bouillon, buvez très chaud.
- Faites bouillir trois tasses d'eau et trois gousses d'ail coupées en deux. Éteignez le feu et ajoutez une demi-tasse de miel et une demi-tasse de jus de citron frais avec les graines et la peau.

NB: Consommer l’équivalent de 4 gousses d'ail par jour afin de se prémunir contre le rhume





Mam Dieng
1 2 3 4 5 » ... 65