leral.net | S'informer en temps réel

Second appui aux écoles privées: 2418 établissements reçoivent 2 milliards de la subvention Covid-19


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Septembre 2020 à 13:20 | | 0 commentaire(s)|

Second appui aux écoles privées: 2418 établissements reçoivent 2 milliards de la subvention Covid-19
Après une première subvention, le 28 juillet 2020, d’un milliard de francs Cfa, le ministre de l’Education nationale a remis, hier, des chèques d’un montant de 2 milliards de francs CFA aux responsables des établissements privés déclarants.

Un bon bol d’air dans ce contexte de précarité de trésorerie que vivent les écoles privées en raison de la pandémie du Covid-19. Il s’agit de 2418 établissements bénéficiaires du privé laïc, du privé catholique et du franco-arabe qui, en plus de la subvention annuelle de 1,9 milliard, ont reçu des chèques variant entre 674 000 et 8 millions de francs CFA. Une seconde action qui, selon le ministre Mamadou Talla, va permettre pour l’instant aux institutions scolaires impactées par la Covid-19, de faire preuve de résilience.

«Le président de la République manifeste ainsi toute l’attention et tout l’intérêt qu’il accorde à l’enseignement privé, surtout dans ce contexte de pandémie. Tout compte fait, ce sont 2418 établissements et écoles privés qui bénéficient de ces fonds. Chaque école privée a bénéficié de deux tranches d’un même montant», a fait savoir Mamadou Talla, en marge de la cérémonie de remise symbolique des chèques aux responsables des huit établissements choisis à cet effet.

Pour plus de transparence, une commission élargie aux partenaires a été mise sur pied sur ordre du ministre. Un travail pour définir les critères de répartition, qui a vu la présence de la Fédération de l’éducation et de la formation (FEF), des représentants des parents d’élèves et du privé catholique et des représentants des institutions franco-arabes. Pour autant, le ministre a décliné les nombreux efforts qu’il va falloir faire encore dans ce sens. « C’est un effort important mais qui ne couvre pas tous les besoins, au vu du contexte qui continue d’impacter encore tous les secteurs de la vie socioéconomique. Nous en mesurons les difficultés», reconnaît M. Talla.

Pour autant, les patrons des écoles privées ont salué la diligence dont a fait montre la tutelle avec ce second appui. « Depuis l’apparition du coronavirus, tout le monde a été obligé de s’abstenir en se conformant aux directives sanitaires. Le spectre d’une année blanche a longtemps plané aussi. Les résultats ont montré que la gestion de la crise s’est faite avec beaucoup de maturité», a salué le frère Charles Biagui, qui n’a pas manqué pourtant de relever la situation «précaire» de ses collègues. Une précarité relevée à son tour par Henri Diadhiou, le président national des parents d’élèves de l’Enseignement privé catholique.




Vox Populi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos