leral.net | S'informer en temps réel

Secret des tournées de Khalifa Sall: Positionner Barthélémy Dias pour la mairie de Dakar

Khalifa Sall semble avoir d’autres ambitions. Il n’est plus intéressé par la mairie de Dakar qu’il semble vouloir “léguer’’ à Barthélémy Dias. L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, a repris ses activités politiques.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Avril 2021 à 09:55 | | 0 commentaire(s)|

Secret des tournées de Khalifa Sall: Positionner Barthélémy Dias pour la mairie de Dakar
Mardi, il a organisé une série de visites de proximité (“Ndox Mbokk’’) aux HLM. Il était accompagné du maire de Mermoz Sacré-Coeur, Barthélémy Dias. D’ailleurs, c’est lui qui s’est exprimé à la fin de la visite, tard dans la soirée d’hier, chez une militante socialiste.

A suivre le discours de ce dernier, l’on comprend le jeu final : faire de Dias fils, le prochain maire de Dakar. D’ailleurs, lui-même le dit. “Quand je rencontre de jeunes Dakarois, ils me disent qu’ils souhaitent que je sois le prochain maire de Dakar. Mais je leur dis que le plus important n’est pas que je sois maire, mais que nous travaillons ensemble pour la ville de Dakar’’, a-t-il déclaré.

Aussi, ajoute-t-il, son ambition est de continuer les chantiers entamés par Khalifa Sall. “On veut rebâtir Dakar. On veut atteindre les objectifs que Khalifa Sall avait fixés pour la ville’’, a-t-il fait savoir. Il pense ainsi que le projet “Lait à l’école’’ est important et bien d’autres actions qu’il a rappelés.

Cependant, avoir une ambition ne suffit pas. Il faut se battre. Ce qui commencerait par lutter pour la tenue des élections locales. “Après la Présidentielle de 2019, j’ai fait une conférence de presse pour dire que Macky Sall n’organisera pas d’élections durant les cinq prochaines années. Ces élections locales ont été reportées en 2019. On avait dit qu’elles se tiendraient en 2020. En 2020, ils disent être obligés de reporter encore jusqu’en 2021. On est en 2021 et ils viennent de décider qu’elles se tiendront en 2022’’, se désole Barthélémy Dias.

Pour lui, ce n’est pas par le dialogue que les choses se feront. D’ailleurs, ils ne croient pas les pronostics sur l’amnistie de Khalifa Sall et du fils de l’ancien président du Sénégal, Karim Wade. Il considère que c’est une utopie.

Je m’adresse aux jeunes ‘khalifistes’. Qu’on ne vous fasse pas croire que le président amnistiera Khalifa Sall pour qu’il puisse participer à la prochaine Présidentielle. Macky Sall ne le fera pas. Ce n’est pas lui qui décide de l’amnistie. C’est l’Assemblée nationale. C’est pourquoi il nous faut nous unir pour aller tous ensemble aux prochaines élections législatives. Il nous faut avoir plus de députés que lui’’, a-t-il déclaré.

Macky Sall sera au Palais, mais aura les mains liées. Pensez à élargir, à travailler avec tout le monde. Cela augmentera nos chances de faire face et de gagner ces élections. C’est également un test avant la Présidentielle, pour voir si on peut y aller unis’’, a-t-il expliqué.

Dans ce cadre, et pour ratisser large, ces “khalifistes’’ vont multiplier les visites de courtoisie. “On va faire une semaine, une commune’’, a d’ailleurs annoncé Barthélémy Dias.







Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page