leral.net | S'informer en temps réel

Secteurs du Tourisme et du Transport aérien à l’agonie: L’Etat dégage une ligne de crédit de 75 milliards FCfa

Un pacte de stabilité sociale et de relance des secteurs du tourisme et des transports aériens a été signé hier, entre l’Etat représenté par le ministre de tutelle Alioune Sarr, le patronat et les travailleurs. A l’occasion, il a été annoncé la mise en place d’une ligne de crédit de 75 milliards FCFa, pour venir à la rescousse des secteurs précités, fortement affectés par la pandémie de COVID-19.


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Avril 2021 à 09:55 | | 0 commentaire(s)|

Secteurs du Tourisme et du Transport aérien à l’agonie: L’Etat dégage une ligne de crédit de 75 milliards FCfa
Les acteurs aéroportuaires et les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ont souffert énormément des effets de la crise sanitaire. La fermeture des frontières et les restrictions des déplacements liées à la pandémie de COVID-19 ont lourdement frappé le transport aérien et par ricochet le tourisme.

Ce dernier a tenté plus ou moins de se remettre sans succès avec le tourisme local. La seconde vague de covid-19 est venue doucher tous les espoirs de relance. Pour amoindrir le choc, le gouvernement s’est engagé hier à mettre en place une ligne de crédit domiciliée dans les livres de deux banques partenaires, d’un montant de 75 milliards de FCfa, dont 50 milliards FCfa pour le secteur du tourisme et 25 milliards FCfa pour les transports aériens.

A en croire une note du ministère du Tourisme et des Transports aériens parvenue à «L’AS», les Conventions de Partenariat avec les Banques sont déjà signées et les Comités de Gestion des Crédits du Tourisme et des Transports aériens ont démarré leurs travaux, en vue d’examiner les demandes de financement des entreprises.

Ainsi, toujours selon le texte, ce pacte signé aujourd’hui vient s’ajouter aux nombreuses mesures prises par Monsieur le président de la République Macky Sall, pour soutenir les entreprises et les travailleurs, en particulier ceux du tourisme et des transports aériens, les secteurs les plus durement touchés.

Anticiper les tensions sociales

Ces nouvelles prises par l’Etat, d’après le communiqué parvenu à leur rédaction, ont pour objectif d’une part, de mobiliser les travailleurs pour l’atteinte des objectifs stratégiques de relance et la suspension des mots d’ordre ou préavis antérieur de grève ou de mouvements ; et d’autre part, de maintenir dans la mesure du possible, des emplois existants, tout en veillant à la préservation de leur outil de travail et au paiement des salaires dans un cadre de dialogue permanent au sein des entreprises.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page