leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Mbaye Thiam: "Le prix de l’eau à l’usager ne connaîtra pas de hausse le 1er janvier 2020"


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Décembre 2019 à 20:51 | | 0 commentaire(s)|

"Le prix de l’eau à l’usager ne connaîtra pas de hausse le 1er janvier 2020. En lieu et place, c’est une meilleure qualité du service qui nous engage tous". Telle est l’annonce faite par le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, ce lundi en marge de la signature du contrat et au lancement de la nouvelle société de gestion et d’exploitation du service public de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine au Sénégal, SEN’EAU.

En effet, à en croire le ministre, la remise en concurrence du contrat d’affermage du service public de l’eau a permis de baisser le prix, « qui va passer de 364,7 FCFA, actuellement, à 298,5 FCFA ; soit un gain de plus de 66 FCFA par m3 et plus de 200 milliards FCFA sur la durée du contrat », a-t-il soutenu lors de son discours.

Mieux, le ministre Serigne Mbaye Thiam renseigne que « cette économie permettra ainsi à l’Etat de revoir en profondeur la structure de financement des services en relevant la redevance dédiée à l’assainissement urbain pour renforcer l’équilibre financier de l’ONAS, de consolider le prix patrimoine de SONES afin de mieux sécuriser son équilibre financier, de baisser le poids très lourd du tarif de l’Administration centrale et de générer des ressources pour financer la surveillance de nos ressources stratégiques en eau ».

Le capital social de SEN’EAU a été portée à 6 milliards FCFA contre 3 milliards FCFA pour la société actuelle, pour mieux prendre en charge les nouvelles orientations du contrat vers plus d’investissements de renouvellement du fermier afin d’améliorer la qualité de l’exploitation.

SUEZ Groupe, détient 45% du capital de la nouvelle société contre 57% pour le partenaire du contrat qui s’achève, le reste du capital étant réparti entre l’Etat du Sénégal à hauteur de 24% contre 5% dans le contrat actuel, les travailleurs du secteur 11% et le secteur privé sénégalais 20%.

A préciser que suite à la grève des travailleurs de la SDE, le Chef de l’Etat Macky Sall, la part des des salariés du secteur a été portée à 11% en lieu et place des 5% initialement prévus dans le dossier d’appel d’offres. Les employés de SEN’EAU se retrouvent ainsi avec 8% du capital social, les 3% restants étant répartis de manière égale entre ceux de la SONES et de l’ONAS.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos