leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Modou Mbacké Bara Dolly à Macky Sall : "Si vous voulez gagner les élections à Touba, il faut écarter Moustapha Cissé Lô..."


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Octobre 2017 à 13:14 | | 0 commentaire(s)|

La débâcle de l’Alliance pour la République (Apr) et de Benno Bokk Yaakar à Mbacké lors des dernières législatives, serait due à deux facteurs principaux, notamment l’implication de Moustapha Cissé Lô «vomi par les populations», ainsi que le mélange entre le côté religieux et celui politique. C’est le diagnostic fait par Serigne Modou Mbacké Bara Dolly, chef religieux, non moins responsable Apr à Touba, qui reste persuadé qu’il faut écarter «définitivement Moustapha Cissé Lô de Touba», pour espérer gagner les futures échéances.

La mouvance présidentielle, plus précisément l’Alliance pour la République (Apr), semble n’être toujours pas remise de sa défaite à Touba, face à la Coalition gagnante Wattu Senegaal, lors des législatives du 30 juillet dernier. Jusqu’à présent, le parti continue de faire le diagnostic de ladite défaite. Cette fois-ci, c’est Serigne Modou Mbacké Bara Dolly, chef religieux, non moins responsable Apr à Touba, qui revient sur les raisons de la perte de Benno Bokk Yaakaar (Bby) à ces élections.

Rencontré à Dakar, le coordonnateur de Takhawou Macky Touba (Tmt) pointe un doit accusateur contre son camarade de parti, Moustapha Cissé Lô. Pour lui, le député apériste est à l’origine de la débâcle parce que «il avait dit qu’il a quitté Touba, mais il agit toujours là-bas». Estimant qu’il «est vomi par les populations» pour ses faits et gestes, il en conclut que «tout ce qu’il entreprendra dans Touba sera voué à l’échec parce qu’il n’est pas aimé par les populations».

Il l’accuse, en outre, d’être à l’origine de la désunion qui existe à Touba. Pour lui, il y a des responsables politiques qui «ont peur de lui, car ils dépendent de lui». Dans la même lancée, il déplore la démarche de Moustapha Cissé Lô, à qui il reproche d’avoir attaqué des responsables politiques et des opérateurs économiques, notamment Aliou Sall, Cheikh Amar, ou encore Diagne Fall. Il estime que «c’est une manière de faire des ennemis au chef de l’Etat».

Refusant tout leadership de Cissé Lô dans le département, il laisse entendre que c’est à eux de régler le problème et non au chef de l’Etat. Mieux, il trouve «qu’il faut écarter définitivement Moustapha Cissé Lô de Touba» pour espérer gagner les élections à venir.

Dans son diagnostic, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly fustige le fonctionnement de l’Apr au niveau de Touba. Il estime, en fait que le Président Macky Sall n’a pas dissocié la question religieuse de celle politique.

En effet, il trouve que le fait d’impliquer des Serignes qui ne font pas de la politique dans les questions politiques, compromet les chances du parti. Cela, selon lui, celui qui devait donner les consignes de vote “Ndiguel“, notamment le Khalife général des Mourides, ne parle pas de politique.

Donc, pour lui, il faut que les “Santhianes“, qui représentent la majeure partie de la population et les plus grands électeurs à Touba, se reconnaissent dans les politiques du chef de l’Etat. Pour ce faire, il pense qu’il faut donner aux responsables politiques leur dû, afin qu’ils descendent sur le terrain pour toucher la base, tout en remettant aux Serignes ce qui leur revient.

Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos