leral.net | S'informer en temps réel

Sidya Ndiaye dénonce le couvre-feu et cogne Macky : «Nous ne sommes pas des sujets, nous sommes des citoyens !»

La conférence de presse du Syndicat des travailleurs de l’hôtellerie, restaurants et bars et salles de jeux du Sénégal (SNTHRBS), affilié à sa centrale, a servi de tribune, hier, au Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS/B), Sidya Ndiaye, pour s’élever contre la façon de faire du président de la République. Le syndicaliste juge «autoritaire la décision prise à la hâte par le Président Macky Sall sur le couvre-feu».


Rédigé par leral.net le Dimanche 10 Janvier 2021 à 09:15 | | 0 commentaire(s)|

Sidya Ndiaye dénonce le couvre-feu et cogne Macky : «Nous ne sommes pas des sujets, nous sommes des citoyens !»
En effet, relevant un paradoxe, Sidya Ndiaye s’est interrogé. «On nous fait comprendre que l’Etat a appuyé le secteur (NDLR : de l’hôtellerie, de la restauration) et a continué à l’appuyer. Les questions que nous nous posons, c’est qui reçoit cet appui ? Est-ce-que ce n’est pas les mêmes personnes qui reçoivent cet appui ? Puisqu’il y en a qui disent qu’ils n’ont rien reçu. Maintenant, la situation commence à être très difficile», avertit-il.

Concernant l’intifada des jeunes à l’heure du couvre-feu dans différents quartiers de Dakar, il a souligné : «Nous n’avons pas encore la durée du couvre-feu, parce que ça a démarré avant-hier. Et vous avez vu que les populations étaient excédées. Certes, nous n’encourageons pas les gens de descendre dans la rue pour contester les mesures prises par l’Etat, mais nous pouvons comprendre cette réaction».

«Macky Sall n’a aucun respect envers les citoyens»

Il ajoute : «Nous avons notre mot à dire. Et nous disons qu’on aurait dû mieux préparer l’entrée en vigueur du couvre-feu. Mais vous avez vu la pagaille que cela a suscité dans la circulation, avec des bouchons un peu partout, avec des retards. Certains sont arrivés très tard chez eux, surtout en banlieue. L’autoroute a été bouchonnée. Partout, c’est bouchonné à l’heure de la descente».

Très en verve, Sidya Ndiaye de déplorer le fait que «Macky Sall n’a aucun respect envers les citoyens. Il prend des décisions sans tenir compte des citoyens. Le couvre-feu, ça demande un peu plus de préparation. On a vu qu’en Europe, quand les gens annoncent ce genre de décision, c’est à l’avance que c’est fait. Ils disent voilà le plan et nous allons commencer tel jour. Mais ici, ce n’est pas le cas. Or, nous ne sommes pas des sujets, nous sommes des citoyens. Personne n’est contre de l’autorité de l’Etat. Mais nous disons aussi qu’il faut que l’Etat respecte les citoyens».

Le Secrétaire général de la FGTS/B, Sidya Ndiaye a insisté sur le fait que les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme sont des secteurs dont la plupart les activités se déroulent la nuit. «Lors du premier couvre-feu, ils ont beaucoup souffert. Et aujourd’hui que la mesure est revenue encore sur la table, il y a beaucoup d’inquiétudes. Donc, nous préférons alerter sur les risques autour de secteurs», dit-il.

Prenant exemple des travailleuses licenciés à César Mermoz, il a lancé : «Aujourd’hui, nous avons même en échantillon dans la salle des dames qui travaillent au César Mermoz qui ont été virées par leur patron dès que la mesure est entrée en action, alors qu’ils ont fait là-bas 16 ou 17 ans. Et ça, c’est une catastrophe. Si ça continue comme ça, ce secteur sera impacté négativement par des licenciements abusifs, massifs.

Dans beaucoup d’hôtels, ils ont pris des mesures, des travails temporaires, etc, pour diminuer les salaires du travailleur. Ce qui pose un certain nombre de difficultés».
Avec Vox Populi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos