leral.net | S'informer en temps réel

Sit-in à l’hôpital Matlaboul Fawzayni de Touba: L’affectation de Dr. Dakha Bâ dénoncée et jugée «illégale», «injustifiée»

Le Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et dentistes (Sames), s’est montré très catégorique lors de son sit-in, pour dire non à l’affectation du Dr. Dakha Bâ à Dioum, le néphrologue de l’hôpital Matlaboul Fawzayni de la capitale du mouridisme. Une mutation que le Dr. Mame Coumba Sarr Niane, membre du Bureau exécutif national du Syndicat autonome des médecins pharmaciens et dentistes du Sénégal, juge illégale et injuste. "Le Témoin"


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Juillet 2021 à 14:33 | | 0 commentaire(s)|

Selon le syndicat, c’est une décision illégale, injuste. D’après le Dr. Mame Coumba Sarr Niane, membre du Bureau exécutif national du Sames, il y a de l’illégalité et de l’injustice par rapport à cette affectation de leur collègue. « Ce qui nous a fait réagir, ce n’est pas le fait qu’il soit affecté, mais c’est la manière qui est anormale et injuste », a regretté Dr. Mame Coumba Sarr Niane.

Elle rappelle qu’au niveau de ce syndicat, les membres ont toujours prôné que les médecins aillent dans les régions servir là où les populations sont. Que chaque citoyen doit se faire traiter là où il habite.

« Cela dit, il y a un spécialiste qui a quitté la capitale depuis plus de six ans, qui travaille à Touba et qui a fait un travail exemplaire, car il a développé le service de néphrologie. Il s’est impliqué au sein de la population par rapport à la sensibilisation », a expliqué Dr. Mame Coumba Sarr Niane.

En plus de tout cela, ajoute-t-elle, Dr. Dakha Bâ s’est associé à d’autres bonnes volontés, pour construire un grand centre de dialyse qui est presque en finition. C’est donc, estiment ses collègues et camarades de syndicat, quelqu’un qui se bat pour vraiment développer son art.

« Il n’a fait l’objet d’aucune sanction à notre avis et a été muté dans une localité où il y a déjà un néphrologue qui est sur place. Mais il n’y a pas d’urgence ni demande et ce qui est pire dans tout cela, c’est que le service de Dioum n’est pas encore fonctionnel », a fait savoir Dr. Mame Coumba Sarr Niane.

Poursuivant, elle assure qu’elle et ses collègues sont des fonctionnaires et doivent donc pouvoir servir n’importe où. « C’est ce genre de choses que l’on dénonce et l’humeur des uns et des autres ne doit pas faire affecter quelqu’un sans une raison valable. Et ça, il faut que la population se le tienne pour dit, nous ne sommes pas des pions de l’échiquier qu’on balance de gauche à droite », a fait comprendre Dr. Mame Coumba Sarr Niane.







Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page