leral.net | S'informer en temps réel

Soupçons de tortures sur l’Imam Ndao : L’administration pénitentiaire nie, les défenseurs des droits de l’homme exigent une enquête


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Juin 2018 à 14:04 | | 0 commentaire(s)|

Imam Alioune Ndao a révélé avant-hier à la barre de la Chambre criminelle où il est jugé pour terrorisme, avoir subi des tortures dans sa cellule de prison. Le religieux a, notamment confié à la Cour que chambre était quotidiennement chauffée, envahie par une odeur nauséabonde et nuisible lorsqu’il prenait son repas, et des rayons téléguidés lui chauffaient tout le corps.

L’administration pénitentiaire a démenti catégoriquement ses allégations. « J’ai visité en détention Imam Ndao. Je l’ai trouvé dans sa chambre, on a beaucoup discuté et il a eu à me dire la même chose. Quand je lui ai posé la question de savoir qu’est-ce que l’administration pénitentiaire pouvait faire, il m’a répondu qu’on n’y était pour rien, et que lui-même n’était pas en mesure de sentir ni l’odeur, ni la senteur, encore moins recevoir les rayons qui piquaient à ses pieds », a déclaré hier à la RFM, son directeur Jean Bertrand Bocandé.

Dans un communiqué conjoint, la Ligue sénégalaise des droits humain ‘ Lsdl), Amnesty International, section Sénégal et la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho), s’inquiètent et sollicitent du Procureur de la République, l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cette affaire.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos