leral.net | S'informer en temps réel

Suivez sur Leral.net le fil de l'actualité du délibéré du procès de Khalifa Sall et Cie


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Mars 2018 à 12:11 | | 0 commentaire(s)|

12H 00: Le verdict est tombé: Khalifa Sall a été condamné à 5 ans d'emprisonnement ferme et 5 millions d'amende. Mbaye Touré, à 5 ans et 1 million d'amende. Fatou Traoré 2 ans dont 6 mois ferme, Ibrahima Yatma Diaw et Amadou Mactar Diagne, 2 ans dont 1 an ferme. Yaya Bodian à 5 ans ferme.

11H35Khalifa Sall et ses co-accusés relaxés des délits de détournement de deniers publics pour non cumul de qualification… d’association de malfaiteurs et des délits de blanchiment de capitaux..

11H 32:
Khalifa Sall Et Mbaye Touré déclarés coupables d'escroquerie sur les deniers publics. Fatou Traoré et autres relaxés de ces faits.

11H 28: Le juge Malick Lamotte a déclaré recevable toute la procédure qui a conduit les prévenus devant sa juridiction. A l'en croire, les exceptions de nullité qu'avaient soulevés les conseils de la défense sur le procès-verbal d'enquête préliminaire, allant au réquisitoire introductif à l'ordonnance de renvoi, sont mal fondées.

11H 00 : Pour l'heure, le juge est en train de lire le délibéré sur les exceptions de nullité de procédure soulevées par les conseils de l'édile de Dakar, suite aux deux suspensions de l'audience pour défaut de comparution de tous les 8 prévenus.

10h 27 : Un dispositif sécuritaire spécial a été mis en place à l’occasion du délibéré du procès de maire de Dakar. Toujours pour assurer la sécurité autour du tribunal, la porte du tribunal est fermée. Personne n’entre s’il n’est travailleur des lieux, journaliste ou autorité. Des dispositions sont prises pour permettre à ce verdict de se dérouler en toute tranquillité.

10 h 25 : Arrivées de Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré. Les deux percepteurs de la mairie de Dakar en liberté (sous contrôle judiciaire) n'avaient pas effectué le déplacement. Le tribunal a ordonné leur comparution avant de donner le verdict.

9H 45- : Un gendarme à la place du greffier. En application de l'article 386 du code de procédure pénale, le juge Malick Lamotte a fait intervenir le gendarme Malick MBaye pour qu'il prête serment. Une formalité que le greffier ad hoc a rempli à 9 h 45 mn avant de permettre au président de la séance d'appeler à la barre un à un, Khalifa et ses cinq co-prévenus.

9 H 30: C'est le suspense jusqu'à présent dans la salle 4 du palais de jsutice de Dakar, où le maire de Dakar et ses cinq co-prévenus sont déjà en place, suite à la suspension de l'audience à 9h 22 mn par le juge pour leur extraction.

9 H 15: Pour l'heure, le maire de Dakar tiré à quatre épingles dans son boubou traditionnel blanc, est en attente d'être fixé sur son sort avec ses co - prévenus. Ses partisans quant eux sont debout comme un seul homme pour le soutenir. Dès son apparition dans la salle à 9h 34 mn, ils ont commencé à entonner en cœur "khalifa président".

Kady FATY, leral.net



 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos