leral.net | S'informer en temps réel

Sur les 5 ans de Macky Sall La COJER défend une politique de transparence qui a fait tomber des maques de prédateurs financiers

Célébrant l’an 5 du président Macky Sall à la tête du pays. Le COJER national a organisé un panel ce samedi, sous la présidence du ministre Seydou Gueye. La coordonnatrice nationale de la Convergence des jeunes républicains (Cojer), Thérèse Faye Diouf, est revenue sur les réalisations du Président Sall, tout en appelant à l’unisson les jeunes de l’APR.


Rédigé par leral.net le Samedi 25 Mars 2017 à 18:16 | | 0 commentaire(s)|

Thérèse Faye Diouf
Thérèse Faye Diouf
Dès sa prise de fonction, l’élu du 25 mars 2012 a installé le Sénégal sur la voie d’une politique nationale de rupture. Une politique ambitieuse généreuse qui est certifiée par la protection du bien commun et par le plan Sénégal émergent, référentiel économique et social. Dont la seule finalité et l’éruption d’un Sénégal prospère, a expliqué Mme Thérèse Faye Diouf.

Qui poursuivant ses propos déclare que cette politique de vertu et de transparence a fait tomber des maques de prédateurs financiers. Qui gouvernaient par le hausse-col et de malfaiteurs qui, sous le couvert d’une institution ou d’une immunité, se croient tout permis.
Pour la coordonnatrice de la COJER national, le respect de la loi fondamentale et de l’intégrité physique des citoyens est devenu une résolution immuable.

La reddition des comptes est devenue indiscutable. Au moment où, la restitution du bien financier national est irréversible, de l’avis de la Directrice de l’Agence Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-petit.

« L’obligation de résultats et de comptes rendus est devenue une exigence de bonne gouvernance inscrite dans le marbre et le granit du magistère du président de la République. Cette sommation indiscutable a permis au Sénégal d’atteindre un taux de croissance de 7% avec une ambition unique d’aboutir, comme dans les pays en émergence, une croissance à deux chiffres », se félicita-t-elle de dire.

Avant de terminer ses propos, en demandant à la jeunesse républicaine de s‘unir davantage autour de l’idéal national incarné par le président Macky Sall. A consolider les acquis et à se mobiliser pour des victoires politiques qui portent de l’avant.

Fanta Diallo Ba, Leral.net










Hebergeur d'image