leral.net | S'informer en temps réel

Tamba - Mamadou Kassé sur la candidature déclarée de Aida Mbodji: "Qu'elle réunisse d'abord le nombre de signatures requises"


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Août 2018 à 14:15 | | 0 commentaire(s)|

Le Dg de la SN HLM et par ailleurs responsable politique à Tambacounda, Mamadou Kassé s’est prononcé sur la déclaration de candidature de Aïda Mbodji aux prochaines élections présidentielles. Pour lui, très exaspéré, il faut que l’ancienne présidente du Conseil départemental de Bambey puisse d’abord mobiliser le nombre de signatures requises dans le cadre du parrainage, pour pouvoir parler de candidature. "C’est là la question", martèle-t-il.

La sortie de Aïda Mbodji à Ndoga Babacar, tirant à boulets rouges sur le régime et déclarant sa candidature, n’est pas du goût de Mamadou Kassé. Le responsable politique est sorti pour lui porter la réplique. Pour Mamadou Kassé, si Aïda Mbodji s’attaque au régime de Macky Sall c’est parce qu’elle est devenue amnésique. Sinon, elle n’aurait jamais dû s’attaquer au président qu’elle a publiquement félicité pour avoir fait mieux que tous ses prédécesseurs dans le cadre de la lutte contre les inondations à Bambey.

Poursuivant, il se demande: "combien d’échéances se sont passées depuis l’avènement de Macky Sall. Et à chaque fois, nous les avons gagnées haut les mains, sans elle. Dire qu’elle ne viendra jamais à l’Apr, qu’est ce que ça va impacter. C’est dans ses habitudes de faire de telles déclarations", soutient le Dg de SN Hlm. Pour preuve, rappelle M.Kassé, " n’avait-elle pas traité Me Wade de tous les noms pour ensuite devenir la grande “cantatrice” de ses louanges. Dès demain, cette même dame pourrait rallier le Président Macky Sall sans gêne, laisse entendre Mamadou Kassé. Elle n’a qu’à savoir raison garder et se ressaisir".

Toutefois, sur sa volonté de briguer la magistrature suprême, il lui conseille d’aller d’abord mobiliser le nombre de signatures nécessaires à cet effet pour pouvoir se présenter. " Sans cela, qu’elle sache que sa cause est d’avance perdue. Et, je suis sûr que les sénégalais ne parraineront jamais une telle candidature, connaissant déjà la personne ", martèle le patron de la SN Hlm.

"D’ailleurs, qu’elle sache que le nombre de voix qu’elle avait récolté dans le Koussanar lors des législatives, elle ne l’aura plus car, nous avons travaillé à sécuriser la contrée. Les militants sont sensibilisés et sécurisés. Tous ces temps-ci, c’est le combat que nous menons, sensibiliser les militants pour sécuriser leurs signatures. Ce n’est pas le don d’un hypothétique moulin qui fera virer les militants", précise M. Kassé, qui demande à Aïda Mbodji de se ressaisir et de savoir raison garder.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos