leral.net | S'informer en temps réel

Taxe sur les ordures ménagères : Comment Oumar guèye a jeté les arguments de Barth’ à la poubelle

Le maire de Mermoz-Sacré Coeur a accusé l’Etat d’avoir privé sa commune de certaines taxes parce qu’il est de l’opposition. Mais d’après le ministre des Collectivités territoriales, «cela ne correspond pas à la vérité».


Rédigé par leral.net le Dimanche 23 Mai 2021 à 09:53 | | 0 commentaire(s)|

Taxe sur les ordures ménagères : Comment Oumar guèye a jeté les arguments de Barth’ à la poubelle
Se livrant à une séance d’explications, Oumar Guèye renseigne qu’en tant que ministre des Collectivités territoriales, il «dispose de tous les budgets de toutes les collectivités territoriales du Sénégal et du compte administratif de toutes les collectivités ».

Parlant de la commune Mermoz-Sacré Coeur, M.Guèye a démenti Barthélemy Dias qui aurait «parlé d’une loi votée pour diminuer les ressources ». «Comment l’Assemblée nationale peut voter une loi pour diminuer les ressources d’une collectivité dans le cadre de l’Acte 3 de la décentralisation ? Ce n’est pas exact», a-t-il nié.

Sur les allocations des communes, il assure que «le ministre n’intervient pas, encore moins le président de la République». Et M. Guèye de préciser : «Sur les allocations, il y a une formule mathématique qui est appliquée. C’est en toute transparence que les choses se passent.»

Documents à l’appui, Oumar Guèye révèle qu’aucune baisse n’a été notée sur les taxes perçues par ladite commune. «Compte administratif de cette commune en 2019, voté par la commune, approuvé par le sous-préfet. Sur la tonne, la commune avait budgétisé 10 millions. Elle a recouvré 14 millions 500 pour les taxes sur les ordures ménagères.

Où est le problème ? Sur les droits d’occupation du domaine public, cette commune avait budgétisé 160 millions. Elle a recouvré 277 millions. Sur la contribution de la patente, elle a budgétisé 60 millions. elle s’est retrouvée avec 146 millions... Même si on prend son budget 2021 où elle a prévu 100 millions en termes de patente, elle va recevoir 111 millions», a-t-il fait savoir.

D’après le ministre des Collectivités territoriales, «la gouvernance du président de la République n’est pas politique au sens politicien du terme».

Ainsi, prévient-il, «nous avons tous les chiffres, nous sommes un Etat organisé. Il ne s’agit pas seulement de s’adresser à la presse et de parler. Nous avons tous les éléments qui prouvent qu’il n’y a aucun problème par rapport à cela».
Le Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page