leral.net | S'informer en temps réel

Thiermo Seydi, agent de joueurs: « Mettre Ismaïla Sarr dans les vestiaires de Barcelone, était la meilleure façon de le tuer »

Dans un entretien avec "EnQuête", Thierno Seydi raconte sa méthode de travail et ses relations avec les joueurs. L’agent sénégalais prononce aussi sur l’offre du FC Barcelone concernant Ismaila Sarr et pourquoi ils ont choisi le Stade Rennais.


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Février 2018 à 12:05 | | 0 commentaire(s)|

Vous avez dit que vous placez l’intérêt du footballeur au-dessus de tout. On l’a constaté avec Krépin Diatta qui était sur le viseur de clubs plus huppés. Et vous, vous lui avez conseillé d’aller dans un club où il aurait plus de temps de jeu, lui permettant de grandir facilement…
Vous parlez de Krépin Diatta certainement parce que c’est le dernier. Mais quand pour Ismaïla Sarr, il y a Barcelone qui arrive avec une meilleure offre après que j’ai trouvé un accord avec Rennes et que le président du FC Metz soit perturbé par cette offre mirobolante qui tombe sur son bureau, il faut avoir de la hauteur d’esprit et du recul pour ne pas faire ce choix-là.

J’aurais pu tomber dans le piège du président du FC Metz qui voulait que je prenne la responsabilité d’arrêter les négociations avec Rennes. Mais j’ai refusé parce que, autant le talent de Ismaïla Sarr est indéniable, autant prendre un garçon en phase ascendante et le mettre dans les vestiaires de Barcelone, était la meilleure façon de le tuer dans sa progression. J’ai fait le choix sportif. Et je pense qu’avec le recul, unanimement tout le monde me reconnaît ce succès.

Car aujourd’hui, le joueur est en train de se révéler à la face du monde. Il est resté dans sa même lancée qu’à Metz. Krépin Diatta, c’était la même chose. Il sortait d’un championnat méconnu qui est la Norvège, qu’il a vraiment éclaboussé de son talent. Aujourd’hui, il est l’objet de toutes les sollicitations. Krépin, quel est son background pour le jeter dans un grand club ? Juste dire que je l’ai mis dans un club comme Manchester United ? Non ! Il est dans une phase ascendante comme Ismaïla.

Aller à Bruges était le meilleur choix car il va jouer. Il lui a fallu d’ailleurs un mois de préparation parce que ça faisait un mois et demi que le championnat norvégien était arrêté. Actuellement, il a fini sa préparation individuelle. Dans les jours à venir, Krépin va intégrer l’effectif et va commencer à jouer et va exploser. Je ne serais pas surpris que ce soit la surprise du chef pour la liste des 23 parce que c’était un choix sport calculé et non pécuniaire.

‘’Je n’aimerais pas être à la place d’Aliou Cissé parce qu’il a de la matière’’

On constate que les Sénégalais intègrent de plus en plus de grands clubs qui jouent les coupes d’Europe. Quelle analyse vous en faites en tant qu’agent de joueurs ?
Le football sénégalais est dans une bonne dynamique. Regardez dans tous les effectifs, on a de bons joueurs. En plus, c’est des titulaires dans leurs clubs respectifs. Je n’aimerais pas être à la place d’Aliou Cissé parce qu’il a de la matière. Il a la possibilité d’avoir deux équipes compétitives. C’est pour cela que je lui dis bonne chance dans sa réflexion parce que ça ne sera pas évident. Mais l’émergence de tous ces talents, est la résultante de tout ce qui se fait à la base ici.

Avec Diambars, Génération Foot et Dakar Sacré-Cœur, ou d’autres académies peut-être moindres dont on n’entend pas parler, il y a un travail qui est fait en amont, au fond et dans la préparation. C’est donc logique de voir ces résultats-là. Ce processus n’en est qu’au début. Dans les années à venir, on aura l’occasion encore de sortir de très bons joueurs. Maintenant, le seul danger qui guette notre football, c’est cette course effrénée à l’argent. C’est vrai que l’argent est le nœud de la guerre dans toute compétition. Aujourd’hui, le football est une industrie. C’est un business. Les clubs n’ont pas les moyens de garder leurs joueurs.

Donc ils transfèrent à tour de bras. Et ces joueurs talentueux quittent ces championnats pour s’éteindre tout simplement parce qu’ils veulent toucher 4 000 voire 5 000 euros. Honnêtement, si les grandes entreprises, les bonnes volontés, les gens qui aiment le football investissent, on a les moyens de garder au moins nos garçons à un certain niveau. Et même l’Etat pourrait donner des subventions pour les garder ici et rehausser le niveau du football. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de joueurs qui traînent en Europe. C’est hallucinant. Je suis sollicité. Et quand je leur demande, ils disent : « c’est tel qui m’a amené, j’ai passé des tests, après je n’ai plus de nouvelles parce que ça n’a pas marché ».

Et ça devient des cas sociaux parce qu’ils ne peuvent pas revenir et ils n’ont pas de papiers. Et le restant de ma vie, je me suis donné cette mission, ça devient un sacerdoce pour moi. Je me battrai et je vais les dénoncer de toutes mes forces. C’est horrible, parce que c’est des rêves brisés, des familles en difficulté. Sincèrement, les gens doivent revoir beaucoup de choses.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page