leral.net | S'informer en temps réel

Tirs groupés contre le directeur du COUD, les apéristes de Podor dénoncent un "contre-feu" pour étouffer l'affaire Khalifa Sall

Les responsables apéristes de Podor sont décidés à faire obstacle à toute tentative de déstabilisation du directeur du COUD, par ailleurs maire de Ndioum, Cheikh Omar Hann. Réunis en assemblée générale, ils ont adopté une motion de soutien pour leur leader épinglé par le rapport de l'OFNAC.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Mars 2017 à 13:26 | | 0 commentaire(s)|

Tirs groupés contre le directeur du COUD, les apéristes de Podor dénoncent un "contre-feu" pour étouffer l'affaire Khalifa Sall
Face à toute "cette campagne médiatique contre Cheikh Omar Hanne qui vise à détourner l'attention de l'opinion de l'affaire Khalifa Sall", les responsables et militants apéristes du département de Podor sont bien décidés à faire front contre les pourfendeurs de Cheikh Omar Hann, maire de Ndioum.

Dans la motion de soutien adoptée par l'assemblée générale de la coordination départementale, les apéristes dénoncent "cette cabale qui ne vise qu'à détourner l'attention du public sur l'affaire de la caisse d'avance de la mairie et à satisfaire les désirs de politiciens qui veulent défenestrer un camarade de parti. La coordination APR de Podor entend s'ériger en bouclier pour barrer la route à tous les marchands d'éthique qui n'ont ni foi, ni morale politique et réaffirme sa solidarité agissante au camarade Cheikh Omar Hann, maire de le commune de Ndioum et directeur du COUD", affirme Moussa Sow, porte-parole du jour.

D'après lui, le rapport de l'OFNAC, "d'une crédibilité douteuse, ne peut servir de justificatif pour déstabiliser un responsable politique". D'autant plus que selon lui , " cette cabale est le fruit de deux catégories de personnes qui ont juré la perte du maire de Ndioum. Il y a d'abord ceux qui cherchent à étouffer l'affaire Khalifa Sall et ceux qui sont intéressés par la direction du COUD. Il est clairement établi que cette campagne médiatique menée contre la personne de Cheikh Omar Hann est le fait de politiciens véreux qui cherchent à étouffer l'affaire Khalifa Sall, en détournant l'attention de l'opinion sur sur un rapport d'une crédibilité douteuse", dénonce-t-il.

Il précise que " Il y a aussi certains camarades apéristes qui lorgnent le fauteuil du directeur du COUD. Pour ce qui concerne le COUD, aucun pré-rapport n'a été adressé au directeur qui a été informé du contenu du rapport de l'OFNAC en même temps que le Sénégalais lambda. S'agissant du cas du cas Khalifa Sall, l'IGE a procédé à une enquête qui a duré 18 mois et une pré-rapport lui a été envoyé afin qu'il apporte des éléments de réponse. "Mieux, estime le responsable apériste, cette tentative est vouée à l'échec d'autant plus que le directeur du COUD bénéficie de la confiance du chef de l'Etat et des des principales structures du COUD. Le chef de l'Etat Macky Sall est un homme posé, rigoureux dans ses choix et qui a la pleine mesure de la valeur intrinsèque des uns et des autres. A ce sujet, le soutien que les structures syndicales universitaires, l'amicale des cadres et l'amicale des femmes ont manifesté à l'égard du directeur du COUD, est assez éloquent", indique-t-il.

source: l'AS








Hebergeur d'image