leral.net | S'informer en temps réel

Torture présumée à la prison du Cap Manuel: L'ONPL enquête sur l’affaire Guy Marius

Guy Marius Sagna incarcéré à la chambre 1 du Cap Manuel, a dénoncé les conditions de détention dans une chambre où il y a 150 personnes, dont 130 qui restent debout. L’activiste a dénoncé ces conditions et a écopé d’une sanction sévère et aurait été torturé.


Rédigé par leral.net le Samedi 6 Mars 2021 à 10:19 | | 0 commentaire(s)|

Torture présumée à la prison du Cap Manuel: L'ONPL enquête sur l’affaire Guy Marius
En guise de représailles, Il a été placé en isolement, totalement nu. Ils l’ont entièrement déshabillé“, regrettent ses amis de Frapp France Dégage. Guy a alors décidé d’initier une grève de la faim. Conduit le matin à l’infirmerie, il a décliné consultation et soin.

D’après «Rewmi », c'est sur ces entrefaites que l’Observateur national des lieux de privation de liberté (ONPL) annonce avoir dépêché, mercredi, une équipe d’observateurs "délégués permanents" pour une visite à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Cap Manuel, à Dakar, suite à des allégations d’actes de torture et de mauvais traitements sur des personnes interpellées ou récemment arrêtées.

"Cette importante activité de "L’Observateur" national, menée conformément à la loi n°2009-13 du 02 mars 2009 instituant le mécanisme, a pour objet de vérifier le bienfondé desdites allégations", précise un communiqué.

"Au terme de la visite, souligne le communiqué, "L’Observateur" national va, conformément à son statut et son mode de fonctionnement, dresser un rapport qui sera remis aux autorités compétentes, assorti d’avis et de recommandations".

L’ONPL est "une autorité administrative indépendante" dont la mission est de contrôler les conditions de prise en charge et de transfèrement des personnes privées de liberté. Il exerce les missions de prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page