leral.net | S'informer en temps réel

Touba / Serigne Bass Abdou Khadre aux Forces de l’ordre: «La gendarmerie et la police ont une mission spécifique mais…»

Le porte-parole du Khalife général des Mourides a convoqué hier les chefs de village de la commune de Touba, pour parler des litiges fonciers. Laquelle rencontre a ainsi servi de prétexte à Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, pour rappeler aux Forces de l’ordre que tout ce qui se fait dans la capitale du mouridisme, doit forcément être en phase avec les recommandations de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Juin 2021 à 19:31 | | 3 commentaire(s)|

Touba / Serigne Bass Abdou Khadre aux Forces de l’ordre: «La gendarmerie et la police ont une mission spécifique mais…»
«La gendarmerie et la police spéciale de Touba, même si elles sont sous la responsabilité de l’Etat, doivent être en phase avec les recommandations du Khalife général des Mourides mais aussi appliquer le Ndigueul (recommandation du Khalife). Serigne Mountakha veut que les Forces de l’ordre sachent qu’ils ont une mission spécifique.

Les résidents de la cité religieuse ne sont point des délinquants mais plutôt de fidèles talibés de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, qui respectent et exécutent les recommandations du Khalife général
», a-t-il expliqué.

Serigne Bassirou Abdou Khadre de poursuivre : «Ces Forces de l’ordre ont été installées dans cette ville pour assurer la sécurité des personnes et des biens, d’autant qu’elles sont payées avec nos taxes. Pour être à l’aise à Touba, il faudra respecter le Ndigueul du Khalife.»

Revenant sur la rencontre proprement dite, le porte-parole du Khalife général des Mourides a déploré les litiges fonciers qui commencent à gagner du terrain à Touba, surtout dans certains quartiers de la commune.

Parfois, dit-il, «une maison peut appartenir à 3 personnes et cela est inadmissible, donc les chefs de villages doivent y veiller davantage ainsi que les délégués de quartier. Il faut que ce problème soit définitivement réglé. Heureusement, Touba est un titre foncier, donc tout est sous le contrôle du khalife ».

Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a également invité le maire, le préfet du département, le sous-préfet de Ndam, entre autres autorités de ladite cité religieuse, à veiller au respect du code de conduite dans la ville de Bamba.

Car, souligne-t-il, «les gens jouant au football dans toutes les rues, il faut que cela cesse. Les chiens sont aussi nombreux dans la localité». En ce sens, il a fait savoir qu’une commission est mise en place afin que les recommandations du khalife soient respectées à lettre.

De même, il a fait remarquer que l’hivernage approche, tout en invitant le maire à veiller à l’assainissement de la ville de Bamba et au curage des caniveaux. D’autant plus que, précise-t-il, le grand Magal de Touba risque d’être célébré durant la période hivernale.








Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page