leral.net | S'informer en temps réel

Tourisme: Le ministre Mame Mbaye Niang obtient la tête de Racine Sy.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Janvier 2018 à 12:07 | | 0 commentaire(s)|

Restons au Conseil des ministres pour relater un fait majeur. C'est le limogeage du tout-puissant Mamadou Racine Sy de la présidence du Conseil de surveillance de l'Agence sénégalaise pour la Promotion touristique (ASPT) du ministère du Tourisme.

Remplacé par l'ancien patron de la Sapco, Bocar Ly, le patron de King Fath perd ainsi un fauteuil stratégique qui lui permettait, en tant que patron du syndicat patronal touristique, de peser de tout son poids sur les décisions de l'Etat concernant le secteur du Tourisme. Et aussi d'user des ressources de ce fonds à peu près comme bon lui semble. Le départ de Racine Sy pourrait être lié à la mésentente qui s'est rapidement installée entre lui et Mame Mbaye Niang, depuis l'arrivée de ce dernier à la tête du ministère du Tourisme.

C'est un secret de Polichinelle que les deux hommes aux égos surdimensionnés ne s'aiment pas du tout ou ne s'entendent pas du tout. Ils ont offert un spectacle ahurissant le 20 septembre dernier, lors de l'installation du nouveau ministre. "Sachez d'emblée que le secteur du tourisme que vous dirigez n'a que des patrons. Même quelqu'un qui a une auberge, est un patron. Donc, vous n’êtes pas nos patrons mais le patron du secteur. Les ministres viennent et repartent. Ici, vous n'avez que des patrons. Nous sommes des patrons de nous-mêmes. D'où la nécessité d'une collaboration franche et sincère. Jusqu'ici vous avez géré des jeunes mais là ce sont des adultes que vous avez...". C'est en ces mots que Mamadou Racine Sy, président du syndicat patronal de l'industrie hôtelière, s’était ouvertement adressé au tout-nouveau ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang. La réplique de ce dernier ne tarda pas.

"Les responsabilités diffèrent, mais il faut s'adapter et mesurer le niveau de responsabilité de vos charges. Et c'est ce à quoi nous nous entendons s'inscrire. Nous ne négligerons aucune compétence pour faire avancer la dynamique engagée par le ministre sortant. J'estime être suffisamment être à la hauteur des nouvelles charges qui me sont confiées,pour mener à bien le bateau".

Il était dit dès lors, à la suite de cet échange de propos discourtois, surtout de la part de "Racine soutient Macky", que l'un d'entre les deux aurait la peau de l'autre. Finalement, c'est le ministre Mame Mbaye Niang qui a fini par montrer à Racine Sy que s'il y a un vrai patron dans le secteur du Tourisme, c'est bien lui !






Le Témoin