leral.net | S'informer en temps réel

Tourisme local / Le Dg de l’ASPT note: «Pas moins de 4 000 milliards de pertes annuelles»

Selon une étude interne réalisée par l’Agence sénégalaise de promotion du tourisme (Aspt), le tourisme intérieur « perd annuellement pas moins de 4 000 milliards de FCfa au profit des marchés extérieurs ».


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Novembre 2021 à 09:05 | | 0 commentaire(s)|

Tourisme local / Le Dg de l’ASPT note: «Pas moins de 4 000 milliards de pertes annuelles»
Une situation qu’il urge de corriger puisqu’aux pires moments de la crise sanitaire, le tourisme local a été la seule alternative pour sauver ce qui pouvait l’être. C’est donc dire que le marché intérieur est aussi porteur de croissance et de dynamisme économique.

« Si les acteurs viennent à évaluer le potentiel national de consommation, la demande nationale et ce, corrélativement à l’offre proposée pour faire aimer les nationaux singulièrement la diaspora, le tout dans le programme à travers la plateforme ‘’Tamou Sénégal’’ », a dit samedi dernier à Dakar, Pape Mahawa Diouf, Directeur général de l’Aspt, à l’ouverture des rencontres professionnelles du tourisme portant thème du jour.

Cette rencontre avait pour thème: "Le tourisme local ; le levier de développement". Pour le Dg de l’Aspt, « nul doute que le tourisme interne pourra aider notre destination locale à avoir des impacts économiques considérables. Elle l’a prouvé dans les durs moments de la pandémie ».

Papa Mahawa Diouf d’évoquer la nécessité de renforcer le partenariat public-privé, en particulier avec le monde de l’entreprise, pour développer le tourisme local. Poursuivant son propos, il dira : « Nous allons, dans le cadre de l’initiative ‘’Tamou Sénégal’’, développer davantage le partenariat public-privé, avec les entreprises notamment ».

Le Directeur général de l’Aspt dit compter sur les entreprises pour faire en sorte que leurs activités à caractère touristique se tiennent au Sénégal, plus jamais à l’étranger. Ces rencontres professionnelles des acteurs du tourisme se veulent un moment d’analyse de la portée socio-économique du tourisme local, des bonnes pratiques adoptées par les acteurs privés et publics dans le cadre de l’attractivité de la destination Sénégal et des perspectives de développement du secteur.

Des activités comme « des colonies de vacances, du team building des amicales professionnelles, peuvent effectivement booster le tourisme interne », a-t-il expliqué.

Pour y arriver, croit-il savoir « il faut que l’offre touristique du pays concurrentielle soit conforme à la demande de ces entreprises ». M. Diouf dira par suite : « Le Sénégal a très vite pris le taureau par les cornes, pendant la crise de coronavirus, en mobilisant énormément de ressources pour sauver les emplois et accompagner les entreprises, à travers le crédit hôtelier et d’autres mécanismes ».

La Directrice générale de l’agence Ats, Aminata Mbaye, affirmera pour sa part, que « beaucoup de Sénégalais ne connaissent pas les beaux endroits du pays ».

Dès lors, « la démarche de l’Aspt visant à faire la promotion touristique de ces endroits, est judicieuse ».







Sud


Titre de votre page Titre de votre page