leral.net | S'informer en temps réel

Tournée économique présidentielle: A Nioro, les producteurs déplorent le comportement des responsables politiques

Les producteurs agricoles du département de Nioro proches du mouvement « Aar Sunu Moomel » n’ont guère apprécié le comportement des responsables politiques apéristes en activité dans les localités de Firgui et Dabaly.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Septembre 2020 à 10:05 | | 0 commentaire(s)|

Tournée économique présidentielle: A Nioro, les producteurs déplorent le comportement des responsables politiques
Ils ont profité d’une tournée de leur coordonnateur national Bassirou Bâ, alias « Toucouleurou Baay », dans leurs différentes collectivités pour déclarer publiquement, que leurs responsables politiques ont fait exprès d’inciter le président de la République à visiter les périmètres qu’ils ont eux-mêmes choisis, pour lui cacher les vrais problèmes qui interpellent aujourd’hui le monde paysan.

Autrement dit, les périmètres dont les propriétaires n’ont bénéficié ni semences ni engrais ou autre intrant venant de l’Etat ou ses partenaires, mais plutôt de fonds propres. Et ceci, pour empêcher le Président Macky Sall de prendre la mesure des véritables questions qui se posent dans le monde rural et pouvoir par la suite, y apporter les solutions idoines.

Aussi, par là, offrir aux producteurs le privilège de dialoguer directement avec le président de la République sur certaines questions depuis la reconstitution du capital semencier, la mise en place des semences, la formation des producteurs agricoles du pays, mais surtout la constitution des coopératives agricoles à laquelle le chef de l’Etat a incité les producteurs sénégalais.

Et d’autres questions multisectorielles qui intéressent les cultivateurs du pays et qui sont prompts à contribuer au développement du secteur agricole au Sénégal. Ainsi, vu la beauté des périmètres champêtres visités et l’espoir de disposer dans les semaines à venir de bons rendements, les producteurs de Nioro ne se sont guère empêchés de montrer leurs positions par rapport à la prochaine campagne de commercialisation agricole. Une campagne à laquelle ils se disent favorables au marché chinois qui, depuis quelques années, propose le meilleur prix.






Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos