leral.net | S'informer en temps réel

Transformation numérique dans un monde post-Covid : L’Afrique continue d’accuser du retard sur d’autres régions, selon un nouveau rapport


Rédigé par leral.net le Dimanche 29 Novembre 2020 à 13:53 | | 0 commentaire(s)|

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (Cea) et l’Institut Portulans, un institut de recherche et d’enseignement basé à Washington D.C., s’associent pour lancer les résultats et les classements de la dernière édition du Rapport de préparation du réseau (Nri 2020), du groupe de réflexion évaluant comment les pays sont prêts à tirer parti des technologies de l’information pour être prêts à l’avenir. Intitulé, « Accélérer la transformation numérique dans une économie mondiale post-COVID », le rapport sera lancé virtuellement, le 30 novembre 2020.
Transformation numérique dans un monde post-Covid : L’Afrique continue d’accuser du retard sur d’autres régions, selon un nouveau rapport
Selon le rapport, l’Afrique continue d’accuser du retard par rapport aux autres régions, en particulier en ce qui concerne l’accès, l’accessibilité et l’utilisation des Tic. Le rapport note qu’une fois que « l’effet domino » du Covid commence à frapper le commerce international et les flux d’investissement, de telles divergences entre « économies prêtes pour le réseau » et « retardataires » peuvent être amplifiées.

Maurice (61) est le pays africain le plus performant, suivi de l’Afrique du Sud (76) et du Kenya (82), tandis que la République démocratique du Congo (133) et le Tchad (134) occupent les dernières places parmi les 134 économies couvertes dans le rapport.

Le rapport montre que l’innovation numérique et l’esprit d’entreprise ont connu une hausse sur le continent, avec plus de 400 centres numériques en Afrique dans 93 villes, dont plus de 130 nouveaux centres ouverts ces deux dernières années. Ensemble, elles génèrent plus de 1,1 milliard de dollars.

Contextualisant l’analyse sur les évènements de 2020, le rapport note que la course pour répondre à la pandémie de Covid-19 a également stimulé l’innovation et la créativité à travers l’Afrique, ce qui a montré le potentiel du continent à accélérer le développement industriel, y compris sur la base de technologies locales.

En réponse aux questions soulevées dans le rapport, la secrétaire générale adjointe de l’Onu et secrétaire exécutive de la Cea, Vera Songwe, déclare : « Nous devons nous concentrer sur l’accès, le coût et la rapidité. Tout cela concerne la réglementation et la manière dont nous pouvons mieux façonner les partenariats public-privé pourque le continent exploite efficacement la numérisation et l’innovation ».

Le rapport ajoute que le Covid et les stratégies de confinement ont accéléré la transformation numérique dans une grande partie du monde, créant des opportunités et des défis, tels que de possibles augmentations d’inégalités, augmentant le besoin de mécanismes de gouvernance appropriés pour atténuer le problème sans entraver les premiers.

 « La crise sanitaire de Covid a montré comment les technologies numériques peuvent nous aider à être mieux organisés et plus résilients face à des défis sans précédent. Cependant, la crise économique et sociale qui suivra, a à peine commencé, à se faire sentir. Pour faire face aux menaces d’un chômage massif et des inégalités croissantes, la transformation numérique est désormais une obligation urgente, en Afrique comme dans le reste du monde », déclare Bruno Lanvin, co-fondateur de l’Institut Portulans et co-auteur du rapport.
Adou FAYE



Source : https://www.lejecos.com/Transformation-numerique-d...



Cliquez-ici pour regarder plus de videos