Transhumance: Bamba Fall accusé d'avoir reçu 40 millions

Le coordonnateur des Mouvements "Macky niu doy" et "Horizon 2019" ne cache pas sa colère face à la volonté de son leader de dérouler le tapis rouge aux transhumants. Il tire à boulets rouges sur le patron de l’Apr à qui il reproche d’encourager la transhumance. A l’en croire, le président de la République aurait remis 40 millions de francs à Bamba Fall, afin qu’il lâche Khalifa Sall et le soutienne



Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mars 2018 à 10:33 | | 0 commentaire(s)|

Transhumance: Bamba Fall accusé d'avoir reçu 40 millions
« Le président de la République Macky Sall est un homme qui n’a aucun respect et considération pour ses compagnons de la première heure, de galère même pourrais-je dire. Aujourd’hui, le plus choquant dans ses actions, c’est le fait de faire du favoritisme pour les transhumants », martèle M. Thiam. D’après lui, le président Macky Sall préfère apporter un soutien aux transhumants et alliés au détriment des militants et responsables de son parti, renseigne le journal "Témoin"

Par ailleurs, Pape Ngoty Thiam « relève » que le Président de la République a remis 40 millions au maire de la Médina pour qu’il le rejoigne. « Comment peut-il courtiser Bamba Fall qui l’a traité et taxé de tous les noms ? Qui a aussi proféré des propos discourtois envers Ousmane Tanor Dieng. C’est ce même gars qui a fait volte-face pour vouloir le rejoindre ! Ce qui nous a fait le plus mal aussi, c’est de voir le président de la République envoyer tout le gouvernement pour présenter des condoléances à ce Bamba Fall, pour le rappel à Dieu de son oncle qui est décédé depuis plus de deux mois.

Après cela, deux jours après, il remet à Farba Ngom 40 millions pour Bamba Fall. Farba est arrivé sur les lieux vers une heure du matin avec un sac noir en main. Alors que moi, ma maman est décédée et je n’ai pas reçu pareille considération. Je ne quitterai jamais l’Apr mais je vais combattre le président tant qu’il ne nous donnera pas du respect », assure le président de « Macky Nioudoy Horizon 2019 ». Avant de poursuivre : « Je lui dis une chose, qu’il fasse attention. S’il perd l’élection présidentielle en 2019, tous ses parents iront en prison ».