leral.net | S'informer en temps réel

Transhumance : Quand Macky Sall se dédit ou le nouveau testament du Président


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Avril 2015 à 22:20 | | 15 commentaire(s)|

( Texte et Vidéo ) " Il faut mettre de l'éthique dans tout ça. Il faut que les gens reviennent aux valeurs ". Telles étaient les tables de valeurs que Macky Sall, alors dans l'opposition à Wade, prônait à propos de cette " transhumance telle qu'elle se pratique aujourd'hui (Ndlr. : à l'époque où il tenait ces propos) ". On était en 2011 ! Aujourd'hui, à l'écouter, notre cher Président a adopté de nouvelles valeurs. " D'anciennes aux nouvelles tables " de valeurs, pour pasticher la formule nietschéenne, les politiciens passent allègrement, tels des saltimbanques, suivant le moment et le tempo, ou encore " le feeling ", pour parler comme Macky Sall lors de son grand oral d'hier devant les journalistes. Le feeling justifierait donc amplement la transhumance, et qu'on ne vienne pas nous bassiner avec des notions " d'idéologie " ou d'on ne sait quoi. Il n'est pas question qu'un parti au pouvoir n'accueille à bras ouverts des transhumants, de quelque bord qu'ils viennent, nonobstant leur éthique. Suffit juste qu'ils aient le feeling et le tour est joué. Voici le nouveau discours du président sur la transhumance. Dans cette vidéo qui date de 2011, Macky Sall poursuit après l'énoncé du principe d'éthique qui doit guider l'action politique, toujours à propos de la transhumance : " nous ne pouvons pas changer positivement notre pays si nous restons dans le boul falé, le masla qui ne veut rien dire, où chacun peut faire ce qu'il veut et après on ricane entre camarades, on se tapote les épaules, on ricane ensemble et puis voilà ". Même s'il a commencé par dire que les " transhumants " sont les bienvenus, mais devront " faire la queue " et " le parcours du combattant ".
Réécoutez le discours d'avant hier et vous en serez proprement renversés. le Président ne veut même plus entendre prononcer le mot " transhumant " ou " transhumance ", qui serait " péjoratif ", voire insultant... " Nous (Ndlr. : les Sénégalais) sommes tous pareils ! ", martèle le Président Sall, pour dire, aujourd'hui, que nous ne sommes pas meilleurs que les transhumants qui ne transhument pas (ou plus) par manque d'éthique, mais par... " feeling " ! Arrêtons d'en jeter et écoutons les deux discours qui renvoient, chacun, à des tables de valeurs différentes...



Cliquez-ici pour regarder plus de videos