leral.net | S'informer en temps réel

Tuberculose: Aujourd’hui, les jeunes, la couche la plus touchée par la maladie

Malgré de nombreux efforts consentis par les pouvoirs publics, la tuberculose persiste sur l’ensemble du territoire, surtout dans la capitale sénégalaise qui concentre 44% des cas. Les personnes âgées de 15 à 49 ans constituent la couche la plus touchée par la maladie. C’est ce qu’ont annoncé les responsables du Programme National de Lutte ontre la Tuberculose (Pnlt), au cours d’un atelier de formation sur les nouvelles stratégies de lutte contre cette maladie.


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Octobre 2021 à 09:56 | | 0 commentaire(s)|

Tuberculose: Aujourd’hui, les jeunes, la couche la plus touchée par la maladie
Maladie infectieuse respiratoire et contagieuse, la tuberculose, qui est transmise par voie aérienne par un microbe, peut atteindre toutes les parties du corps. Cependant, c’est la forme pulmonaire qui est la plus connue. Considérée comme un problème de santé publique, la tuberculose inquiète les gouvernants, car chaque année, des milliers de cas sont recensés.

Le Programme National de Lutte contre la Tuberculose (Pnlt), par le biais de son coordonnateur Dr. Bernabé Gningue, indique que la situation de cette maladie au Sénégal pourrait être présentée sous différentes formes.

«Nous avons constaté que le plus grand nombre de malades de la tuberculose se retrouve dans 6 régions au Sénégal. Il s’agit notamment de Dakar, Diourbel, Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack. Et nous avons également relevé que la région de Dakar, à elle seule, concentre plus de 40% de tous les malades du Sénégal», renseigne-t-il.

Selon lui, cette situation les pousse à procéder à deux réajustements, qui consistent à faire des interventions adaptées au contexte de ces zones géographiques et plus d’interventions dans ces zones.

«La deuxième configuration de la maladie au Sénégal, c’est qu’elle touche essentiellement la couche jeune, dynamique, forte et porteuse d’espoir et de développement du pays. Ce qui fait qu’un malade de tuberculose jeune est un frein à la marche de notre développement national», affirme Dr. Bernabé Gningue.

Le plus grand problème de la lutte contre la tuberculose au Sénégal, renseigne le coordonnateur du Pnlt, demeure la transmission communautaire de la maladie. «Elle constitue aujourd’hui le facteur de persistance et d’aggravation de la maladie au Sénégal. Puisque l’évolution de la tuberculose est dynamique, il faut des stratégies flexibles et dynamiques aux besoins », dit-il.

LA tuberculose en chiffres

Sur les 20 000 cas de tuberculose attendus en 2020, les 68% ont été dépistés par le Pnlt. Par contre, le 1/3 des cas de tuberculose n’a pas été diagnostiqué. Les régions de Dakar, Diourbel, Kaolack, Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor, ont enregistré 80% des nouveaux cas. Et les 44% des cas ont été détectés dans la région de Dakar.

Parmi les cas suivis, 91% ont été traités avec succès. On note 1% de décès, 2% de perdus de vue, 5% d’association tuberculose- VIH dont les 12% se trouvent au sud du pays.





L’As


Titre de votre page Titre de votre page