Leral.net | S'informer en temps réel

"UNE JEUNESSE CONSCIENTE MÉRITE D'ÊTRE PROMUE" par Assane Sarr

Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Août 2020 à 01:06 | | 0 commentaire(s)|

Au Sénégal, chaque année, plus d'une centaine de jeunes publient des ouvrages, gagnent des prix, remportent des concours, créent des machines, des applications, développent d'excellents concepts mais sont peu promus ou ne le sont jamais.

Ils sont pourtant animés par le désir d'apporter leur pierre à l'édifice, une chose qui devrait être encouragée unanimement du fait d'être peut-être une source de motivation pour les générations à venir. Une jeunesse créative, motivée, courageuse est sans doute une porte pour un progrès définitif d'un pays si la société, sans aucun voile sous les yeux, l'aide à atteindre ses objectifs, ses missions.

Le Sénégal, comme tout autre pays du monde, n'accorde ou accorde moins d'importance à ces jeunes, porteurs d'espoir et pourtant, loin d'être critique, des comédiens sans aucune qualification, des saboteurs, des semeurs d'insultes, des pervers, des présumés journalistes sont incessamment promus sur la toile.

À l'ère du 21é siècle, tous les pays s'orientent davantage vers le développement, l'innovation, la recherche de la place dans le cercle des pays les plus performants du monde, ceci avec beaucoup de travail, moins de futilités, plus de responsabilités, beaucoup de confiance à la jeunesse et une prise de conscience collective.

Le Rwanda devrait être à mon humble avis, un exemple patent de développement pour le Sénégal et pourtant, les futilités n'y sont aucunement interdites mais ils s'y plongent avec beaucoup de modération.

Au Rwanda, en Afrique du Sud, au Maroc..., les jeunes qui portent haut le drapeau de leurs pays grâce à leurs compétences, sont avec beaucoup d'honneur promus et sont très souvent accompagnés par les autorités compétentes, surtout dans la mise en oeuvre de leurs projets ayant un intérêt collectif. Un jeune qui investit dans son pays n'est pas à comparer avec celui qui se trouve du "buzz" à travers des insanités, des vidéos parfois moins drôles.

Il est de prime abord important de comprendre qu'une jeunesse avertie face aux nouvels enjeux de ce monde actuel, est à encourager, mais à accompagner sans aucun doute.

Il faut cependant savoir, que ce ne sont pas tous les jeunes du Sénégal qui sont animés par le vœu de participer d'une maniére remarquable dans le développement de ce pays.

Certains ont parfois même des limites dans leurs rêves, du fait d'être dubitatifs face aux épreuves qu'imposent le monde actuel qui mute en grande vitesse.

Et pourtant, tous les jeunes qui ont marqué l'histoire de leurs pays, ont démarré par des rêves et se sont par la suite donnés les moyens pour les concrétiser, à eux les encouragements, les soutiens.

Dans un pays, où il faut faire des conneries ou de la comédie musicale pour s'en sortir trop vite, il devient impératif pour cette partie de la la jeunesse avertie, d'accélérer la cadence dans la sensibilisation sur la prise de responsabilité collective.

Assane Sarr, Journaliste à Léral Tv, Écrivain. Auteur du recueil de poèmes "PRÉMICES" paru aux éditions Artige en mai 2020



Titre de votre page