leral.net | S'informer en temps réel

Un 3e mandat pour Alpha Condé: ne pas le faire serait un «péché impardonnable » pour la Guinée, selon ses partisans mobilisés à Dakar

Réélire Alpha Condé, qui se présente pour un troisième mandat, c’est l’objectif de la nouvelle structure dénommée Coordination de la diaspora de Guinée du Sénégal, pour le maintien au pouvoir du Rpg, mise sur pied samedi à Dakar. Voter un 3e mandat pour Alpha Condé, ne pas le faire serait un «péché impardonnable » pour la Guinée, selon eux.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Septembre 2020 à 14:20 | | 0 commentaire(s)|

Un 3e mandat pour Alpha Condé: ne pas le faire serait un «péché impardonnable » pour la Guinée, selon ses partisans mobilisés à Dakar
Le Rassemblement du Peuple de Guinée (Rpg/Arc en ciel) bat le rappel des troupes en direction de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Lors d’une conférence de presse organisée samedi à Yoff, les partisans de Alpha Condé ont affirmé leur ambition de le réélire, lui qui se présente pour un 3ème mandat très controversé.

Dans cette perspective, il a été mis sur pied la Coordination de la diaspora guinéenne du Sénégal pour le maintien du Rpg au pouvoir.

Selon les partisans du Président sortant, le bilan de Alpha Condé est « plus que reluisant, avec de l’électricité à haute intensité, des routes, des infrastructures hôtelières, des centres de santé dans tous les 330 préfectures, des forages d’eau, l’augmentation du Smig, du salaire de fonctionnaires, l’amélioration des conditions de vie des enseignants, l’annulation des milliards de dette pour sortir des Pays pauvres très endettés, la réforme de l’Armée avec 4000 militaires à la retraite, la réforme de l’Administration, la lutte contre la corruption avec l’unicité des caisses, la construction de 6 écoles régionales,…».

Selon Ismaïlia Sompaoré, ne pas lui offrir un 3e mandat serait un «péché impardonnable » pour la Guinée.

Le Secrétaire général de la section sénégalaise de Rpg, Frahira Condé accuse l’opposition, à travers le Front national pour la défense de la Constitution, d’être derrière les morts lors des manifestations contre le 3e mandat du Président Alpha Condé. « Chaque fois qu’il y a des manifestants, l’opposition en profite pour tuer des innocents et l’imputer au gouvernement en place. Ainsi, la Communauté internationale tire sur le Président », regrette M. Condé.






Avec « Le Quotidien »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page