leral.net | S'informer en temps réel

Une patiente guérie :"Vraiment je suis inquiète pour le Sénégal. Parce que j’ai l’impression que l’homme de la rue n’a pas conscience de ce qui va arriver"

Après Moustapha Guirassy, une ressortissante française, guérie du covid-19 au Sénégal, s’exprime à son tour. Sous le couvert de l’anonymat, l’ex patiente du Pr Moussa Seydi a expliqué comment elle a été prise en charge et mise sous chloroquine. Elle n’a, cependant, pas caché ses craintes.


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Mars 2020 à 18:07 | | 0 commentaire(s)|

«À mon arrivée au Sénégal, à l’aéroport, je n’avais pas de fièvre, je toussais un peu et j’avais un peu mal à la gorge. Le lendemain je me suis sentie fatiguée, je me suis inquiétée j’ai fait un des trois numéros qu’on nous avait distribués à l’aéroport.
Sa prise en charge
Tout le personnel de l’hôpital était vraiment très prévenant, très gentil. Au début je n’ai eu aucun traitement, mais des prélèvement et des prises de sang tous les deux jours. On ne me donnait rien de particulier.
La chloroquine
Puis, au bout du troisième ou quatrième jour, le professeur est venu me demander si je lui donnais l’autorisation d’essayer la chloroquine pour faire des tests. J’avais juste mal à la gorge la première semaine, puis je n’avais plus mal nulle part.
Ses inquiétudes
Vraiment je suis inquiète pour le Sénégal. Parce que j’ai l’impression que l’homme de la rue n’a pas conscience de ce qui va arriver. C’est arrivé en France, en Italie, en Espagne aux Usa. Si je peux ajouter quelque chose, ce serait : restez chez vous.»



Cliquez-ici pour regarder plus de videos