leral.net | S'informer en temps réel

Union Européenne: Un fonds d'urgence de 26 milliards Fcfa au chevet des entreprises locales et l'emploi des jeunes

Dans le cadre de son programme dénommé « Développer l’emploi au Sénégal », l’Union Européenne a débloqué une enveloppe de 26 milliards de francs Cfa pour accompagner 250 entreprises et 12 000 jeunes dans les régions de Casamance, du Sud-est et du Nord du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Mars 2017 à 13:46 | | 0 commentaire(s)|

Pour lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière et le phénomène des personnes déplacées en Afrique, l’Union Européenne a mis sur la table un fonds fiduciaire d’urgence d’un montant de 26 milliards de francs Cfa. Ainsi, les jeunes et les entreprises des régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Louga, Saint-Louis, Podor, Tambacounda, Kédougou, et Matam, sont les principales cibles dudit programme prévu pour une durée de 4 ans.

Selon un communiqué de l’institution européenne, « le Comité de Pilotage a réuni les différents partenaires du Programme avec lesquels ils ont échangé sur les axes structurants du Programme notamment, le Plan de Travail Annuel 2017 de chacun des partenaires, l'organisation d'une campagne de communication et d’information « Tekki fii », qui sera mise en œuvre pendant toute la durée du Programme. Celle-ci vise à rompre avec les imaginaires migratoires en promouvant et valorisant les opportunités économiques locales et les réussites individuelles », lit-on dans le document.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le texte mentionne qu’« à l'occasion de cette séance, les Directeurs du BMN et de l'ADEPME ont signé un accord de partenariat définissant leurs rôles respectifs pour le renforcement des entreprises locales.

« Développer l’Emploi au Sénégal » promeut l'emploi, en particulier des jeunes, via l'amélioration de l'offre (formation et insertion professionnelle) et le développement de la demande (mise à niveau des entreprises dans des secteurs à fort potentiel) ».

En détail, ce programme dont le lancement officiel est prévu le 10 mai prochain, va contribuer à: « renforcer le tissu d'entreprises locales, élargir l'accès équitable à la formation professionnelle, faciliter l'accès au financement pour les bénéficiaires et informer sur les opportunités économiques au Sénégal » note toujours le communiqué.

Cheikh Makhfou Diop Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos