leral.net | S'informer en temps réel

Utilisation hasardeuse des fonds publics: Cices, vache à lait de ses Dg, ses agents et des tiers

Le Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) est depuis 2011, une vache à lait pour ses Directeurs généraux, agents et des tiers (artistes, promoteurs de lutte, politiciens…). Le constat fait par la Cour des comptes dans son rapport 2017, est tout simplement alarmant : subventions sans rapport avec l’objet social du Cices, paiement de commission non justifiées…


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Février 2020 à 10:59 | | 0 commentaire(s)|

Cheikh Ndiaye, Dg du Cices
Cheikh Ndiaye, Dg du Cices
- Des missions sans apports avec l’objet social du Cices
La revue des pièces comptables a permis de relever l’existence de missions effectuées à l’intérieur du pays pour des raisons étrangères à l’activité du CICES. Ces missions se font le plus souvent les Week-ends. Les ordres de missions, il est mentionné comme motif de la mission « pour raison de service ». Concernant Baydi Souleymane Ndiaye, ces missions avaient pour destinations Nioro. Il était accompagné de son chauffeur et d’un agent de sécurité. En plus du carburant à la charge du CICES, des indemnités de mission sont payées aux agents concernés. Pour M. Cheikh Ndiaye, Directeur général du CICES, les destinations sont Diourbel et Matam.

- Paiement de commissions, subventions… non justifiées

Dans ce même ordre d’irrégularités, une commission de démarchage d’un montant de 1. 000 000 a été payée le 30 Décembre 2013 à M. Moussa Thiam agent de la Direction d’exploitation commercial ( Dec). Ce montant représente le cinquième du montant versé par le client (SOBOA) à l’occasion du 22e Fidack. Or, cette mission découle naturellement de la Dec.
Une commission de recouvrement de la SISDAK 2015 d’un montant d’un million (1.000.000) F Cfa a été également versé à Mme Rokhaya Diop, agent de la Direction d’exploitation commerciale le 31 aout 2015, sans base légal.
En outre le personnel a bénéficié d’appui non prévu dans l’accord d’établissement.
Il s’agit : une bourse scolaire d’un montant de 3 millions f Cfa accordé au personnel (50 000 par agents) le 25 octobre 2013.
-une subvention de 3 010 000 F Cfa accordée à la coopérative d’habitat du Cices pour le paiement des frais de bornage (à raison de 35 000 F Cfa par parcelle)
-une subvention cde 300 000 (200 000 le 10 juin 2015 et 100 000 F Cfa le 11 juin 2015 accordé à l’amicale des agents du Cices pour l’organisation d’un déjeuner
- l’achat d’un billet d’avion pour un montant de 450 000 F Cfa le 03 mai 2011 à Seydi Moussa Mbaye, agent au Cices pour sa participation à un tournoi.
-des décaissements d’un montant global de 12 310 000 F Cfa au profit des agents (40 000 FCfa à 50 000 F Cfa pour chaque agent) pour l’achat de cadeau de noël.

-une subvention de 50 000 accordé le 23 mars 2011 à Ablaye Ndong responsable politique à Kaolack
-une somme de 100 000 versée à l’occasion du ziarra annuel organisée à Matam
- un appui de 100 000 accordé à Maïmouna Johnson le 10 mars 2011 pour le lancement de son album sur les réalisations du Président Abdoulaye Wade
-une subvention de 450 000 et 400 000 accordée respectivement le 10 et le 11 mars 2011 à des partenaires à l’occasion de la tabaski
-une somme de 100 000 accordé à Serigne Tacko Guèye, le 16 décembre 2011
-l’achat de 30 cartons de dattes à 330 000, le 24 novembre 2011
-une subvention de 500 000 accordée à Ndiaye Production le 28 mars 2013 pour la promotion de la lutte sénégalaise
-des appuis d’un montant de global de 250 000 F Cfa accordés à des agents non identifiés « l’aider à à faire face à ses problèmes financières »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos