leral.net | S'informer en temps réel

Validation de la feuille de route Doing Business 2018: Objectif, classement au top 100 des pays les plus réformateurs


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Février 2017 à 08:05 | | 0 commentaire(s)|

Validation de la feuille de route Doing Business 2018 : Le Gouvernement du Sénégal envisage le classement du Top 100 des pays les plus réformateurs
Validation de la feuille de route Doing Business 2018 : Le Gouvernement du Sénégal envisage le classement du Top 100 des pays les plus réformateurs
Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne a présidé ce lundi 06 février la réunion interministérielle portant sur la validation de la feuille de route du cycle 2018 du Doing Business à la Primature.

 l’issue de la rencontre à huis-clos, Seydou Guèye, ministre et porte-parole du Gouvernement a révélé que le Premier ministre après échanges et discussions, a validé intégralement la feuille de route présentée par le ministère de la promotion de Partenariat et des Investissements. ‘’L’objectif visé est d’intégrer le top 100 du classement du Doing Business 2018’’, a laissé entendre le porte-parole du Gouvernement.

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a validé intégralement et en totalité la feuille de route du Doing Business 2018 présentée par le ministère de la promotion de Partenariat et des Investissements. De l’avis de Seydou Guèye, le Sénégal est sur une bonne dynamique puisque dit-il, ‘’ en quatre ans, nous avons gagné plus de 30 places’’.

Pour rappel, le programme de réforme du Doing Business est un cadre coercitif qui porte sur les aspects micro-économiques. En effet, pour définir les classements, le Doing Business s’intéresse sur les critères suivants : le nombre de procédures utilisées pour une transaction, le coût et les délais que requièrent ces transactions pour être finalisées.

Ainsi, selon Seydou Guèye, au-delà des performances remarquables du Sénégal classé 147e du rapport 2017 de Doing Business, l’objectif est d’intégrer le top 100 des pays les plus réformateurs.

Au demeurant, analysant la position du Sénégal dans ce classement, le porte-parole du Gouvernement a laissé entendre : ‘’le Sénégal ne peut être derrière des pays dont on sait manifestement qu’il n’est pas plus facile de faire des affaires dans ces pays que dans notre pays au regard des contextes et des conditions’’.

En ce qui concerne la démarche du Doing Business, Seydou Guèye a fait savoir : « Le Doing Busness n’indique absolument rien de précis et de particulier sur la façon dont le pays marche du point de vue de son économie. Autrement, comment justifier un classement du Sénégal de Doing Business à ce niveau et être l’un des pays l’un des trois pays d’Afrique les plus rapides en terme d’évolution de la croissance ».

Pour la feuille de route du Doing Business 2018 validé ce lundi 06 février par le premier ministre portant sur 9 mesures nouvelles dont la prise en charge de nouveaux indicateurs et trois mesures de correction ainsi que la prise en charge de 13 anciennes mesures dans le plan 2018.

Landing DIEDHIOU, Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos