leral.net | S'informer en temps réel

Vétusté du parc, manque de pièces de rechange, plusieurs bus à l’arrêt : le mal s’approfondit à Dakar Dem Dikk !

Plusieurs bus de la société de transport Dakar Dem Dikk (DD) sont à l’arrêt. Une situation causée par la vétusté des véhicules, avec des pannes récurrentes. Faute de pièces de rechange, le bricolage devient alors la bouée le sauvetage. Ce qui se passe au sein de la société Dakar Dem Dikk (DDD) est tout simplement déplorable. En ces temps difficiles marqués par les inondations suite aux fortes pluies, la société est incapable d’assurer correctement ses navettes. La faute à un parc décimé par des pannes récurrentes. L’As


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Août 2021 à 13:44 | | 1 commentaire(s)|

Vétusté du parc, manque de pièces de rechange, plusieurs bus à l’arrêt : le mal s’approfondit à Dakar Dem Dikk !
Le nombre de bus à l’arrêt est parfois plus important que ceux en circulation !

Pour se rendre compte de la situation, il faut se rendre au dépôt situé à Ouakam. Des bus sont alignés à perte de vue, mais rares sont opérationnels. « Les bus sont vétustes et ils ne peuvent plus assurer correctement. On nous parle de renouvellement du parc, mais ce ne sont que des promesses », nous informe cet employé de la société.

Au niveau du dépôt (Ouakam), ça bricole toujours

Sur place depuis 5 heures du matin, il a attendu presque 5 h pour prendre service. « C’est inadmissible ce qui se passe ici. Les bus en panne sont presque plus nombreux que ceux qui sont en circulation. Je suis obligé d’attendre que les techniciens viennent pour en réparer un et que je puisse commencer mon travail. Le bricolage, c’est ce que nous vivons ici », nous informe-t-il, sidéré.

Dakar Dem Dikk Les techniciens à pied d’œuvre pour sauver ce qui peut l’être !

Cette situation que traverse la société de transport n’est pas quelque chose de nouveau. Selon notre interlocuteur, informé, le nouveau Dg avait pris des engagements fermes. Mais depuis, rien a changé. « Même du temps de l’ancien Dg Moussa Diop, on avait un nombre important de bus en panne. Mais la situation s’est dégradée entre temps. Son successeur peine à respecter ses promesses. Et c’est le personnel qui en souffre », se désole-t-il.

lasnews


Titre de votre page Titre de votre page