leral.net | S'informer en temps réel

Vidéo-Lancement des semaines nationales de la jeunesse : « C’est un cadre d’apprentissage du vivre ensemble et du renforcement du devoir citoyen », selon Mame Mbaye Niang


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Avril 2016 à 23:41 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang a présidé, ce samedi, la cérémonie d’ouverture des Semaines départementales de la jeunesse de Dakar. Ainsi, pour expliquer le thème de cette année : «La citoyenneté des Jeunes pour un Sénégal Emergent», Mame Mbaye Niang leur a rappelé le message lancé par le chef de l’Etat Macky Sall en parlant du Pse le 9 avril 2015. Parce que dit-il, «il ne peut y avoir d’émergence sans l’amour de la patrie». A cet effet, il invite la jeunesse à changer de comportement afin de relever le défi de l’émergence. «Cette jeunesse sénégalaise a la possibilité de vivre et de faire vivre les Sénégalais à travers ces beaux moments de rencontres sportives, de communion et d’expressions culturelles que promulguent les semaines nationales de la jeunesse». Ceci, dit-il «c’est parce que dans la vision du chef de l’Etat, Macky Sall a très tôt perçu l’importance du brassage socioculturel que les Semaines nationales de la jeunesse ont le pouvoir de favoriser et qui concourent essentiellement au renforcement de notre commun vouloir de vivre». M. Niang indique que, par ailleurs, «ces rencontres avec les jeunes constituent un moment de convivialité, d’échanges, de brassage culturel, des moments d’affirmation de notre appartenance commune à la Nation sénégalaise, un cadre d’apprentissage du vivre ensemble et du renforcement du devoir civique».
Le ministre de la jeunesse a, pour sa part, invité les jeunes sénégalais à vivre pleinement l’année de la jeunesse et de l’emploi durant les semaines départementales. «Il faut mettre à profit l’espace de rencontre offert pour manifester son engagement patriotique dans l’édification d’un Sénégal émergent et prospère». Avant de rappeler que la rencontre de cette année a la particularité de coïncider avec la mise en place du Conseil national de la jeunesse.
Pour la marraine des semaines nationales de la jeunesse du département de Dakar, Mme Maïmouna Ndongo Touré, l’éducation de la citoyenneté commence dès le bas âge. Et cela doit se faire grâce à l’aide des parents. «Mener le Sénégal à l’émergence n’est pas une mince affaire. Il faut un changement de comportement pour y arriver», a soutenu l’ancienne ministre socialiste sous Abdou Diouf.
Fara Mendy



Cliquez-ici pour regarder plus de videos