leral.net | S'informer en temps réel

Violences faites aux enfants: 178 cas recensés entre Dakar, Kaolack et Kolda

Quelque 178 enfants victimes de violences ont été recensés dans les régions de Dakar, Kaolack et Kolda, a indiqué, vendredi, à Kaolack (centre), Madeleine Thérèse Diouf, responsable du Programme de lutte contre les violences faite aux enfants, de l’ONG Enda Jeunesse Action.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Décembre 2019 à 11:58 | | 0 commentaire(s)|

"Nous sommes à Kaolack aujourd’hui, pour présenter à la communauté, aux autorités administratives, religieuses et coutumières, les résultats du projet pour l’année 2019. Au niveau des trois zones d’intervention que sont Dakar, Kaolack et Kolda, nous avons recensé 178 enfants victimes de violences’’, a-t-elle déclaré lors d’une rencontre de partage des résultats.

Selon elle, ces enfants ont été victimes de violences physiques, sexuelles entre autres et ont été orientés vers les structures de protection où ils ont bénéficié d’une prise en charge.

Dans la sensibilisation en masse, 150 fora communautaires et 47 émissions radiophoniques sur les thèmes relatifs à la violence sur les enfants, ont été réalisés par le projet en 2019.

Aussi, 27 sessions de renforcement de capacités ont été réalisées pour les staffs d’Enda, les comités de protection organisée, des structures communautaires, des enseignants, entre autres.

"L’objectif du programme est d’inciter les acteurs de la société civile, y compris les organisations d’enfants, à influencer les autorités nationales et locales, pour mettre en place des structures et des systèmes pour prévenir et réagir à la violence contre les enfants’’, a expliqué Mme Diouf.

"On espère fortement qu’en 2020, le Code de l’enfant sera adopté au Sénégal parce que c’est le but ultime du projet, pour une meilleure protection de l’enfant", a t-elle dit.

Elle a aussi invité les collectivités locales à plus d’accompagnement et une meilleure collaboration, pour ’’une meilleure prise en charge’’ de la protection des enfants dans la commune de Kaolack.





APS



Cliquez-ici pour regarder plus de videos