leral.net | S'informer en temps réel

Visage des Lions de la CAN 2017: Kara Mbodj, le combattant assidu

Depuis sa première convocation par Amara Traoré, entraîneur de l'époque pour le déplacement au Cameroun du 4 juin 2011 en éliminatoires de la CAN 2012, le jeune Mbourois a tissé sa toile chez les A et est l'un des joueurs les plus réguliers. Une performance qu'il doit à ses aptitudes et à sa persévérance.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Janvier 2017 à 10:38 | | 0 commentaire(s)|

Grand par la taille (1,92 cm), Serigne Modou Kara Mbodj l'est aussi par le talent. Recruté par l'institut "Diambars" à 15 ans, le défenseur central ou milieu défensif monte en puissance et participe aux J.O de Londres en 2012.

Deux ans après il signe le 2 février 2010 avec le club norvégien Tromso 2. Né à Mbour, le 11 novembre 1989, il y disputera trois saisons au cour desquelles, il brille de mille feux. Il fut plusieurs fois élu meilleur joueur de son équipe et deuxième meilleur joueur du championnat en 2010 et 2011.

Ses bonnes performances le mènent au RC Genk, un club belge. Puis au RSC Anderlecht en 2015. Sa première année se passe bien contrairement au début de la saison suivante. Kara Mbodj est très critiqué par les médias belges. Il accumule les mauvaises sorties, alors que pour cette saison-là même, beaucoup ne s'attendent pas à le voir continuer en Belgique.  Actuellement, il retrouve sa forme d'antan et fait des merveilles avec son équipe d'où le choix porté sur lui par Aliou Cissé.

Source enquête 
   



Cliquez-ici pour regarder plus de videos