leral.net | S'informer en temps réel

Vol au préjudice de son employeur: Amadou Dia subtilise le gasoil, d’une valeur de 50 millions FCfa, de la société Skasy

La vingtaine révolue, Amadou Dia veut se faire de l’argent sans lever le petit doigt. Ainsi, il a volé, dans la société Skasy, du gasoil d’une valeur de 50 millions FCfa. Condamné à 2 ans dont 2 mois de prison ferme, le prévenu devra, à sa sortie, payer à la partie civile, la somme de 20 millions FCfa. Le juge a fixé la contrainte par corps au maximum.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Mai 2022 à 10:50 | | 0 commentaire(s)|

Vol au préjudice de son employeur: Amadou Dia subtilise le gasoil, d’une valeur de 50 millions FCfa, de la société Skasy
Pendant deux ans, la société Skasy a fait l’objet de fréquents vols de carburant. Pour attraper leur voleur, les responsables de la boîte ont mis en place des vidéos de surveillance. C’est ainsi qu’un jour, l’un de leurs partenaires chinois a vu Amadou Dia creuser un trou pour soustraire du gasoil, détaille "L'As".

Pour avoir des preuves à sa disposition, il l’a photographié avant de demander à la gendarmerie de le mettre aux arrêts. Attrait hier devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, pour vol au préjudice de son employeur, Amadou Dia, 24 ans, a contesté les faits qui lui sont reprochés. «Ce jour-là, c’est le Chinois qui m’a amené dans cette société, qui m’avait demandé de tirer du gasoil dans un trou. Je n’ai rien volé», a-t-il argué.

Pourtant, à l’enquête préliminaire, il avait reconnu les faits en révélant même qu’il vendait le carburant à un nommé Cheikh. Et que ce dernier envoyait souvent son chauffeur Boy Poulo, pour le récupérer. Selon le représentant du parquet, c’est à cause des personnes comme le prévenu que les entrepreneurs n’osent plus financer, de peur de tomber en faillite. Jugeant les faits constants, le ministère public a requis l’application de la loi. Estimant que le prévenu savait que le gasoil ne lui appartenait pas, le conseil de la partie civile, Me Ousmane Thiam, affirme que ce dernier «doit être retenu dans les liens de la détention», surtout que les faits ont duré pendant 2 ans. Pour le préjudice subi, l’avocat a réclamé la somme de 50 millions FCfa.

Déclaré coupable, le mis en cause a été condamné à deux ans dont deux mois de prison ferme. Pis, il devra payer 20 millions FCfa à Skasy, pour la réparation du préjudice.

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page