leral.net | S'informer en temps réel

Wade conseille Macky Sall: "Les avocats de l'Etat doivent être poursuivis pour enrichissement illicite et tentative d’escroquerie"


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Octobre 2017 à 23:52 | | 0 commentaire(s)|

L’ancien président, Me Wade a rédigé une note pour donner son point de vue sur le bras de fer qui oppose l’Etat du Sénégal à ses avocats. Dans le document consulté par l’Observateur et qui a pour titre : «Haro sur les avocats », Me Wade n’a pas été tendre à l’endroit ses confrères.

«Vraiment, c’est le monde à l’envers. Les avocats de l’Etat dans l’affaire Karim Wade, réclament 2% des 60 milliards qu’ils auraient gagnés pour l’Etat sur les 694 milliards F Cfa promis. En exécution d’une convention d’honoraires signée par les deux parties », constate le pape du Sopi, pour qui Me Yérim Thiam et Cie doivent être traduits devant le Tribunal pour enrichissement illicite et son successeur à la magistrature suprême doit porter plainte contre eux.

« Macky Sall, au lieu de leur verser les deniers publics, opération qu’i engagerait sa responsabilité personnelle, devrait plutôt les faire renvoyer en correctionnelle pour tentative d’escroquerie et les poursuivre également pour enrichissement illicite pour provisions perçues », recommande-t-il. Car, ajoute Me Wade, ces «avocats de l’Etat n’ont jamais rien gagné, puisque le gain allégué concerne des biens concrets appartenant à d’autres personnes dont la propriété a été imputée arbitrairement à Karim Wade et non du numéraire récupéré comme promis. De plus, ces biens seront tôt ou tard rendus à leurs propriétaires légitimes, puisque le procès contre l’Etat du Sénégal se poursuit à l’étranger et au finish, ces innocents auront gain de cause, et feront condamner l’Etat du Sénégal à de très, très lourds dommages et intérêts qui seront payés, d’une manière ou d’une autre, par le contribuable sénégalais, c’est-à-dire vous et moi ».

Il faut dire que depuis quelques temps, une bataille semble installée entre l’Etat du Sénégal et ses avocats, au sujet des honoraires. Selon les informations de presse, lors d’une réunion au Palais à laquelle avaient pris part, l'ex-ministre de la Justice, Sidiki Kaba et l’agent judiciaire de l’Etat, Antoine Diome, le Président Macky Sall a proposé aux avocats de signer un avenant dans lequel, ils (les avocats) se retrouveraient chacun avec 750 millions de F Cfa parce que conseille-t-il, «les Sénégalais ne comprendraient jamais qu’ils perçoivent un montant aussi élevé ».

Certains avocats ont opposé un niet catégorique et insisté sur le respect de la première convention, mais d’autres ont accepté. Mais entre-temps, le Président Macky Sall est revenu sur cette proposition. En lieu et place de ce qui leur revient de droit, c’est-à-dire les ,2 milliards proposés par le Président Macky Sall, l’Etat a décidé de ne payer que 2 milliards pour tous les avocats réunis. Ce qui fait moins de 200 millions de F Cfa par avocat. Suffisant pour susciter leur courroux.
 










Hebergeur d'image